archive-be.com » BE » P » PARODONTOLOGIE.BE

Total: 294

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les récessions gingivales
    Identifiant Mot de passe Mot de passe oublié Info patient La maladie parodontale Les récessions gingivales Les récessions gingivales Pour comprendre le déchaussement des gencives il est important d avoir une idée de l anatomie des dents et des tissus qui l entourent Une dent saine est entourée de deux sortes de gencive La gencive attachée qui ressemble à du cuir Elle est solidement attachée à la mâchoire ainsi qu à la dent Une quantité minimum de gencive attachée est cruciale pour la stabilité des gencives Une gencive mobile et fragile appelée muqueuse La muqueuse n est pas attachée à la mâchoire ou aux dents Lorsque la gencive attachée est très mince la région devient plus fragile et plus susceptible de se décoller de la dent Brosser cette région trop fort peu parfois accélérer le déchaussement Le déchaussement de la gencive aussi appelé récession résulte en une exposition de la racine de la dent Ce processus peut être progressif et exposer de plus en plus la surface de la racine Une récession avancée peut mettre en danger la survie de la dent Certaines récessions peuvent créer des régions difficiles à nettoyer Si ces régions ne sont pas brossées adéquatement les

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/les%20recessions%20gingivales/1011306039/list1186151306/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive


  • Belgische Vereniging Parodontologie - Société Belge Parodontologie
    Test de dépistage DPSI Liens avec votre santé Comment éviter la maladie parodontale Le traitement parodontal Autres traitements parodontaux Implants dentaires Quand consulter Questions fréquentes Liens Membres Identifiant Mot de passe Mot de passe oublié Info patient Recherche BVP SBP

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/belgische%20vereniging%20parodontologie%20_%20societe%20belge%20parodontologie/1011306039/list1186151422/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • Belgische Vereniging Parodontologie - Société Belge Parodontologie
    La maladie parodontale Test de dépistage DPSI Liens avec votre santé Comment éviter la maladie parodontale Fil dentaire Brossage Détartrage Le traitement parodontal Autres traitements parodontaux Implants dentaires Quand consulter Questions fréquentes Liens Membres Identifiant Mot de passe Mot de

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/belgische%20vereniging%20parodontologie%20_%20societe%20belge%20parodontologie/1011306039/list1186151423/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • Comment passer le fil dentaire
    Test de dépistage DPSI Liens avec votre santé Comment éviter la maladie parodontale Fil dentaire Brossage Détartrage Le traitement parodontal Autres traitements parodontaux Implants dentaires Quand consulter Questions fréquentes Liens Membres Identifiant Mot de passe Mot de passe oublié Info

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/fil_dentaire_nettoyer_gencive/1011306039/list1186151313/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • Comment brosser ses dents
    parodontale Test de dépistage DPSI Liens avec votre santé Comment éviter la maladie parodontale Fil dentaire Brossage Détartrage Le traitement parodontal Autres traitements parodontaux Implants dentaires Quand consulter Questions fréquentes Liens Membres Identifiant Mot de passe Mot de passe oublié

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/brosser_dents_gencive_laver/1011306039/list1186151314/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • Détartrage
    à enlever le tartre qui s est accumulé sur les dents Le tartre est une calcification de la plaque dentaire quand elle n a pas été correctement éliminée Contrairement à la plaque dentaire le tartre ne peut être éliminé avec une brosse à dent C est un élément essentiel de l hygiène bucco dentaire Il existe plusieurs moyens pour enlever le tartre Les ultrasons C est le moyen le plus utilisé Un fin embout métallique vibrant à haute fréquence est passé sur les surfaces dentaires recouvertes de tartre ce qui permet de le décoller De l eau est constamment projetée ce qui permet à la fois de refroidir l ensemble et d éliminer le tartre par cavitation Les instruments mécaniques Il existe différents instruments permettant d enlever le tarte appelés curettes parodontales Ces curettes éliminent le tartre par grattage en complément des ultrasons Une séance de détartrage se clôt par un polissage soit au moyen d une brossette rotative enduite d une pâte soit au moyen d un sablage Dans certains cas il reste du tartre non visible sous la gencive nocif pour le parodonte Ceci nécessite un détartrage plus approfondi parfois effectué sous anesthésie locale Fréquence La fréquence de

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/detartrage/1011306039/list1186151385/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • 1. Etiologie
    à l hôte cette fois peut perturber les mécanismes de défenses immunitaires rendant ces patients plus susceptibles aux infections parodontales Ces facteurs peuvent être innés en d autres termes inscrits dans le code génétique du patient ou acquis et donc induire secondairement des conditions telles que le parodonte se présentera plus vulnérable aux agressions bactériennes Les facteurs systémiques Profil général Il s agit des caractéristiques identitaires du patient âge sexe race qui ne peuvent donc être modifiées L âge en soi n est pas un facteur étiologique comme pourrait le penser le grand public mais la dégradation tissulaire physiologique cumulée à la durée d exposition aux facteurs étiologiques fait de lui un facteur de risque majeur Certaines populations ethniques sont plus exposées aux maladies parodontales et en particulier aux formes agressives Albandar 1997 Particularités génétiques Une déficience génétique d un composant cellulaire du système immunitaire peut augmenter le risque d exposition à la parodontite Les études sur les parodontites agressives ont révélé une anomalie presque systématique des polynucléaires neutrophiles Page 1985 Le phénotype hyper inflammatoire est une autre particularité génétique très répandue Il définit une propension à provoquer une réaction inflammatoire exacerbée en répondant face à une agression de la même intensité par une surproduction de cytokines pro inflammatoires PGE2 Il 1 TNF facteurs qui jouent un rôle majeur dans la destruction parodontale À côté des facteurs de risque systémiques non modifiables il existe un grand nombre de facteurs modifiables qui influent plus ou moins sur l apparition et l évolution de la parodontite en fonction de leur importance et de leur intensité À côté des facteurs de risque systémiques non modifiables il existe un grand nombre de facteurs modifiables qui influent plus ou moins sur l apparition et l évolution de la parodontite en fonction de leur importance et de leur intensité Maladies systémiques De nombreuses maladies peuvent perturber le métabolisme tissulaire ou le fonctionnement du système Immunitaire et rendre des sujets plus vulnérables aux agressions bactériennes parodontales Parmi celles ci le diabète prend une place particulière En Belgique une personne sur vingt est concernée Un chiffre qui connaîtra une croissance exponentielle au cours des prochaines années puisque l on annonce un belge sur dix en 2020 en l absence de mesure Ces chiffres sont encore plus consternants quand on sait qu une personne sur trois l ignore Pourquoi tous ces chiffres Parce que nous sommes en première ligne De nombreuses études montrent qu un patient diabétique est plus susceptible de souffrir d affections parodontales De plus le traitement des maladies parodontales est également plus difficile chez un patient dont le diabète est mal équilibré Taylor G 1998 Notre rôle est d autant plus important que le lien entre la parodontite et le diabète serait réciproque En effet la parodontite affecterait le contrôle de la glycémie et exacerberait le diabète Grossi S 1998 Le tabac Le tabac est reconnu comme un facteur de risque majeur dans le développement et la progression des maladies parodontales Le mécanisme d action du

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/1.%20etiologie/1011306039/list1186151377/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive

  • 2. Dépistage et diagnostic
    traitement approprié L objectif du test est de classer le patient dans une des trois catégories A B ou C Pour les patients de la catégorie A DPSI 0 1 2 aucun examen complémentaire ne doit être effectué Pour les patients des catégories B DPSI 3 et C DPSO 3 4 un bilan plus détaillé devra être réalisé Lorsque le DPSI indique que le patient doit faire l objet d un examen plus approfondi catégories B et C un status parodontal complet sera exécuté Cet examen implique le recensement de la profondeur de sondage de toutes les poches la mise en évidence des mobilités dentaires ainsi que les atteintes de furcations Seul un tel examen permet un diagnostic sûr une planification détaillée du traitement et surtout une évaluation à long terme du résultat Cet examen clinique sera systématiquement accompagné d une anamnèse médicale visant à rechercher tous les indicateurs de risque de la maladie parodontale d un status radiographique complet permettant de visualiser le relief osseux interproximal et d indiquer les facteurs de risque locaux et les dégâts iatrogènes éventuels d un bilan occlusal afin de mettre en évidence les éventuelles parafonctions bruxisme les déséquilibres occlusaux supraclusion articulés croisés édentations partielles et les surcharges Une fois que nous avons dressé une carte d identité précise de l état parodontal de notre patient et avant de se ruer sur nos instruments un diagnostic doit être établi Il faut différencier deux principales formes de parodontite La parodontite chronique Cette forme de parodontite est la plus répandue 95 des parodontites Elle se développe progressivement entre 30 et 40 ans à partir d une gingivite Elle est caractérisée par une inflammation chronique évoluant de manière lente et progressive par périodes d activité et de rémission Socransky et al 1984 La perte osseuse est plus

    Original URL path: http://www.parodontologie.be/web/2.%20depistage%20et%20diagnostic/1011306039/list1186151378/f1.html (2012-07-08)
    Open archived version from archive



  •