archive-be.com » BE » C » CBIP-VET.BE

Total: 577

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Folia vet 2009 no 3 (c)
    link subglobal7 link subglobal7 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link Folia veterinaria 2009 n 3 c Retour index Folia veterinaria 2012 n 1 Pharmacovigilance pour le médecin vétérinaire Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 Actualité Nouveaux numéros d autorisation des médicaments belges Numéro d autorisation unique BE Vxxxxxx Les produits enregistrés comme médicaments et autorisés sur le marché belge reçoivent tous un numéro d autorisation qui est mentionné entre autres sur l emballage du médicament Depuis début 2009 l Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé a commencé à remplacer systématiquement le numéro d enregistrement national actuel par un numéro d enregistrement unique pour les médicaments à usage vétérinaire Ce numéro unique a la structure suivante BE Vxxxxxx BE indique qu il s agit d un numéro d autorisation belge V Vétérinaire indique qu il s agit d un médicament à usage vétérinaire et xxxxxx est une combinaison unique de 6 chiffres attribuée automatiquement à tout médicament autorisé en Belgique D ici le 1er janvier 2011 tous les lots seront pourvus de ce numéro d enregistrement unique Ce numéro d enregistrement unique n est pas attribué aux médicaments vétérinaires importés de manière parallèle qui reçoivent un numéro PI ni aux médicaments à autorisation temporaire d utilisation ATU auxquels on attribue un numéro T ou S CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site navigation footer site information CBIP vet Contenu du site Le C B I P Contact Intro Disclaimer Accueil Répertoire Folia vet Nouveau Bon à savoir Liens subglobal1 link subglobal1 link subglobal1

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/09FVF3c.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive


  • Folia vet 2009 no 3 (d)
    la vigilance une campagne de sensibilisation à la pharmacovigilance fut menée par l Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé AFMPS dans toute la Belgique Une collaboration étroite s établit entre praticiens producteurs distributeurs et l AFMPS La majorité des déclarations d effets indésirables fut envoyé à l AFMPS par fax courrier ou e mail Ces documents furent renvoyés par l AFMPS aux producteurs distributeurs Ensuite ces dossiers ont été renvoyés à l AFMPS pour une seconde évaluation et pour enregistrement dans la base de données européenne Eudravigilancevétérinaire In fine ces dossiers rassemblés dans un PSUR et associés aux réponses aux questions assortissant l autorisation de mise sur le marché ont constitué les éléments sur lesquels la commission du médicament vétérinaire a évalué la reconduction des ATU début 2009 En outre lors d effets indésirables graves il est arrivé que l éleveur fasse jouer son assurance ou réclame au laboratoire producteur dans le cadre de relations commerciales une indemnisation des pertes subies Ces indemnisations n ont pas été inventoriées Un nombre limité d effets indésirables observés sur le terrain La campagne de vaccination a concerné environ 2 5 millions bovins et 100 000 veaux d engraissement qui ont reçu 2 injections à 1 mois d intervalle ainsi que 290 000 moutons 9000 chèvres et 175 cervidés Soixante deux déclarations d effets indésirables ont été rédigées Elles n ont rapporté ni manque d efficacité ni effets indésirables sur les personnes en contact avec les vaccins après auto injection accidentelle p ex Leur évaluation a permis d en classer 6 comme ayant un lien probable avec la vaccination A 10 ayant un lien possible B 42 pour lesquels les informations disponibles n étaient pas suffisantes pour l évaluation O Pour 4 déclarations classées N des examens nécropsiques et biologiques ont permis d exclure un lien avec la vaccination et d attribuer la mort à d autres causes comme le botulisme des bactéries anaérobies pneumotropes ou un corps étranger Sur les 58 déclarations A B ou O 27 étaient relatives à BTVPUR Alsap 8 et 31 à Zulvac 8 BOVIS Les effets indésirables étaient très rares 0 01 et leur taux était similaire pour les 2 vaccins Leur fréquence était proportionnelle à la taille des cheptels belges 4 chez les moutons et 54 chez les bovins Chez les bovins les élevages allaitants et laitiers étaient frappés dans les mêmes proportions 29 et 24 respectivement Vingt sept déclarations ont été rédigées à l occasion de la mort d au moins un animal effet indésirable grave 16 concernaient des avortements et seulement 18 concernaient des effets indésirables bénins Le faible pourcentage d effets indésirables bénins 25 par rapport aux graves 45 laisse suspecter une sous déclaration des premiers vraisemblablement parce qu ils ne sont pas détectés par manque de surveillance des animaux Les effets indésirables bénins mentionnés dans la notice ont été peu déclarés Les effets indésirables les plus nombreux ont été les réactions anaphylactiques définis selon 6 6 classés A avec mort de

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/09FVF3d.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2009 no 3 (e)
    au niveau de la tête des hémorragies et des ulcérations au niveau des muqueuses L émergence de cette maladie en Europe centrale en 2006 puis sa propagation en 2007 ont engendré des pertes économiques considérables Suite à cette émergence la Commission européenne a décidé d encourager la vaccination contre le virus de la bluetongue de type 8 BTV 8 dans les pays touchés 1 afin de protéger les animaux sensibles contre la maladie et d en éviter la propagation Les vaccins contre le BTV 8 qui ont été produits en 2008 sont tous à base d un virus inactivé et ont servi à la vaccination des moutons principalement mais aussi des bovins dans les états membres concernés et en Suisse Les bovins ont été vaccinés avec Bovilis BTV8 BTVPUR AlSap 8 Zulvac 8 Bovis et Bluevac BTV8 et les moutons avec Bovilis BTV8 BTVPUR AlSap 8 Zulvac 8 Ovis et Bluevac BTV8 2 Le document de l EMEA traite entre autres des rapports qui ont été faits dans le cadre de la pharmacovigilance concernant les effets indésirables observés chez les animaux et les effets indésirables suspectés chez l homme après auto injection accidentelle en tenant compte des circonstances spécifiques propres aux campagnes de vaccination de masse Il ressort de ces données de pharmacovigilance réunies et évaluées par les états membres et la Suisse que le profil d innocuité de tous les vaccins utilisés pendant la campagne de vaccination de 2008 est positif Le document de l EMEA émet également les conclusions suivantes Les effets indésirables typiques des vaccins inactivés tels que des réactions locales ou des réactions générales bénignes caractérisées par de la pyrexie et de la léthargie sont très peu rapportés Les réactions suivantes sont rapportées avortement mortalité impact sur la production laitière Elles sont associées au moment de la vaccination et on suppose qu elles peuvent au moins partiellement être imputées aux circonstances spécifiques de la vaccination de masse Par rapport au grand nombre de doses de vaccin qui ont été utilisées le nombre de rapports d effets indésirables est tout à fait minime moins d 1 animal sur 10 000 Il n est pas possible de comparer les vaccins entre eux étant donné que les différents Etats membres n ont pas toujours utilisé les mêmes vaccins Les données de cette campagne de vaccination sont influencées par la situation particulière des vaccinations de masse qui diffèrent des vaccinations ordinaires En vue des campagnes de vaccination de masse les autorités nationales ont apporté quelques changements aux recommandations d usage émises par les producteurs de vaccins On a ainsi vacciné aussi des animaux qui n appartenaient pas aux espèces cibles ou des animaux en gestation alors que le producteur ne cautionne pas ces vaccinations Par ailleurs la vaccination de masse occasionne davantage de stress chez les animaux Plusieurs Etats membres ont prévu des mesures de compensation des dommages ou des pertes subis lors des vaccinations obligatoires 3 De telles mesures peuvent avoir influencé le nombre de rapports Il n y

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/09FVF3e.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2009 no 2 (b)
    une évaluation continue des bénéfices et des risques liés à leur usage Dans le cadre de la campagne de vaccination obligatoire contre le virus de la fièvre catarrhale ovine bluetongue l Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé AFMPS invite tous les médecins vétérinaires concernés à déclarer toute suspicion d effet indésirable directement lié à l usage du vaccin grâce au formulaire d établissement de rapport Il s agit de rapporter toute suspicion d effet indésirable chez l animal vacciné toute suspicion d effet indésirable chez l homme p ex en cas d auto injection accidentelle toute suspicion d un manque d efficacité du vaccin toute suspicion d écotoxicité toute suspicion d effet indésirable en cas d usage off label du vaccin Des informations complémentaires sont également disponibles sur le site Web de l AFMPS www fagg afmps be fr news news pharmacovigilance vet jsp Il convient également de communiquer les effets indésirables qui sont déjà mentionnés dans la notice Les manifestations cliniques qui ne sont pas directement liées au vaccin mais qui apparaissent au moment de la vaccination telles que celles provoquées au moment du rassemblement du troupeau ou secondaires aux réactions de défense des animaux n entrent pas en ligne de compte En cas de suspicion d une réaction anaphylactique allergique ou non allergique le médecin vétérinaire est invité à remplir outre le formulaire standard le formulaire d enquête Examen clinique réaction anaphylactique Outre les symptômes typiques auxquels on peut s attendre en cas de réactions anaphylactiques il s agit de prêter particulièrement attention aux réactions anaphylactiques modérées ou faibles pour lesquelles un changement de comportement des animaux vaccinés est la manifestation clinique la plus visible Dans ces cas là des échantillons de sang prélevés chez un animal qui réagit et chez un témoin ne montrant

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/09FVF2b.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2009 no 1 (c)
    link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link Folia veterinaria 2009 n 1 c Retour index Folia veterinaria 2012 n 1 Pharmacovigilance pour le médecin vétérinaire Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 AFMPS nouveau site Web L Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé AFMPS dispose depuis le 21 janvier 2009 d un nouveau site Web entièrement revisité www afmps be Vous y trouverez des informations concernant les médicaments à usage humain et à usage vétérinaire avec e a des banques de données des médicaments vétérinaires des informations concernant la pharmacovigilance la législation et des circulaires CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site navigation footer site information CBIP vet Contenu du site Le C B I P Contact Intro Disclaimer Accueil Répertoire Folia vet Nouveau Bon à savoir Liens subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/09FVF1c.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2008 no 3 (a)
    ebvma org elle a pour mission de développer pleinement ce concept au sein de la médecine vétérinaire et organise actuellement des symposiums et des conférences périodiques à ce sujet Récemment une monographie de The Veterinary Clinics of North America Small Animal Practice a été entièrement dédiée à un synopsis de l EBVM Schmidt 2007 Certaines associations telles que l ACVIM American College of Veterinary Internal Medicine qui éditent des lignes directrices et des descriptions de consensus sur différents sujets ont inclus les niveaux de l EBM dans leurs hypothèses et leurs recommandations Niveaux de preuve dans l EBM et l EBVM Toute prise de décision clinique devrait être fondée autant que possible sur la littérature vétérinaire Tous les articles publiés ne sont pas fondés sur des preuves ayant la même force probante ou le même niveau L un des principes les plus importants en EBM consiste à classer les preuves scientifiques lors du processus d évaluation de la littérature Les revues systématiques les méta analyses et les études cliniques en double aveugle randomisées et contrôlées par placebo ont le niveau de preuve le plus élevé Les études de cohorte les études cas témoins les études par échantillonnage et les séries de cas ont un niveau de preuve intermédiaire Les notifications de cas uniques les éditoriaux les avis les notifications de consensus les études comparatives et les études in vitro ont le niveau de preuve le plus faible Il s agit là grosso modo de la classification pyramidale des niveaux de preuve Des classifications plus détaillées ont été élaborées en médecine humaine comme celle du Oxford Center for EBM par exemple qui classe les niveaux des différents types d études de 1 à 5 incluant quelques sous classifications A partir de ces niveaux de preuve des grades de recommandation A à D sont formulés pour chaque prise de décision clinique ou thérapeutique La gradation des preuves est un peu plus simple en médecine vétérinaire qu en médecine humaine Ceci s explique en partie par l absence de revues systématiques et de méta analyses au niveau de preuve le plus élevé dans le domaine de la médecine vétérinaire Il n y a pas si longtemps de cela la plupart de nos décisions cliniques étaient basées sur des notifications de cas des avis d experts et ou des études menées pour d autres espèces ou des indices pathophysiologiques Ces deux dernières décennies la littérature vétérinaire a toutefois énormément progressé en ce qui concerne les études cliniques bien conçues et dont le niveau de preuve est élevé Les décisions prises actuellement en médecine vétérinaire ont un niveau de preuve plus élevé qu avant En médecine vétérinaire l information scientifique disponible est communément classée en 3 niveaux de preuve le niveau 1 meilleures preuves comprend les données obtenues à partir d au moins une étude clinique correctement randomisée et portant sur la même espèce animale le niveau 2 comprend les données qui se fondent sur au moins une étude clinique bien conçue et non randomisée

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/08FVF3a.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2008 no 3 (d)
    link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link Folia veterinaria 2008 n 3 d Retour index Folia veterinaria 2012 n 1 Pharmacovigilance pour le médecin vétérinaire Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 Erratum Répertoire Commenté des Médicaments à usage vétérinaire 2008 version francophone BAYTICOL Pour on lire Posol Bo acariens de gale poux 2 mg kg ou 20 ml 100 kg PV tiques 1 mg kg ou 10 ml 100 kg PV peut être répété après 14 j CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site navigation footer site information CBIP vet Contenu du site Le C B I P Contact Intro Disclaimer Accueil Répertoire Folia vet Nouveau Bon à savoir Liens subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/08FVF3d.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Nouveau
    subglobal5 link subglobal5 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal6 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal7 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link Nouveau Recherche de textes Recherche de spécialités Temps d attente LMR Système de la cascade Notices ACTICAM 5 mg ml Ecuphar méloxicam 5 mg ml solution injectable sc Ca Fe iv Ca Ca Fe âge 6 sem Fe PV 2 kg affection de l app locomoteur Ca 1 x 0 2 mg kg atténuation de la douleur post opératoire Ca 1 x 0 2 mg kg avant l opération Fe 1 x 0 3 mg kg avant l opération flacon 10 ml R CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site navigation footer site information CBIP vet Contenu du site Le C B I P Contact Aide Disclaimer Accueil Répertoire Folia vet Nouveau Bon à savoir Liens subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal1 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal2 link subglobal3 link subglobal3 link subglobal3

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frnew1.php?f1=2957 (2012-06-12)
    Open archived version from archive



  •