archive-be.com » BE » C » CBIP-VET.BE

Total: 577

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Folia vet 2010 no 3 (d)
    Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 Médicaments destinés aux chèvres en Europe Le Veterinary Medicines Directorate VMD publie la liste des médicaments enregistrés en Europe qui peuvent être administrés aux chèvres Cette liste est disponible sur le site Web du VMD http www vmd gov uk ProductInfo Goat goat htm Les informations y sont fournies par pays parfois dans d autres langues que l anglais Cette liste donne un bon aperçu du nombre de médicaments vétérinaires enregistrés pour les chèvres en Europe et des pays où ils sont commercialisés La liste constitue donc un outil pratique pour le médecin vétérinaire Les informations ont été réunies entre février et juin 2010 Il est possible de contacter les Etats membres individuellement pour obtenir des informations actualisées Les temps d attente sont mentionnés dans les notices L importation de médicaments vétérinaires au départ d un autre Etat membre européen peut se faire sous les conditions du système de la cascade voir AR du 14 décembre 2006 CBIP projet vétérinaire skip to page

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF3d.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive


  • Folia vet 2010 no 2 (a)
    42 d hétérozygotes et 35 d homozygotes pour l allèle mutant Une étude de 2004 menée auprès d une population de 25 Colley vivant en France indiquait une distribution des allèles mdr1 mutant et normal relativement proche 20 des Colley étaient homozygotes pour l allèle normal 32 étaient hétérozygotes et 48 étaient homozygotes pour l allèle mutant Ces chiffres sont assez interpellants puisque in fine ils indiquent que la majorité des Colley de l ordre de 80 possèdent au moins un allèle mutant Races Il faut souligner que la mutation du gène mdr1 a été identifiée non seulement chez le Colley mais aussi chez plusieurs races de chiens de berger ainsi que chez deux races de lévriers le Whippet à poils longs et le Silken Windhound tableau 2 La fréquence de l allèle mutant varie néanmoins selon la race moins de 4 chez les Bobtail à plus de 40 chez les Whippet à poils longs mais semble également dépendre de l origine géographique des animaux Ainsi la fréquence de l allèle mutant chez les Bergers australiens aux Etats Unis échantillon de 178 chiens est de 16 6 alors qu elle est de 64 en Australie n 17 De même la fréquence de l allèle mutant chez les Shetland Sheepdog aux Etats Unis n 190 est de 8 4 alors qu elle s élève à 43 en Australie n 7 Une seule étude est actuellement connue en Belgique concernant la distribution de l allèle mutant chez un certain nombre de chiens n 92 de races différentes dont on sait qu ils sont susceptibles de porter l allèle mutant Dans cette étude on a identifié une mutation génétique chez le Berger Australien le Colley le berger des Shetland et le Berger blanc suisse mais pas chez le Colley barbu le Border Collie et le Berger allemand Substances Comme cela a été dit précédemment la P gp possède une large spécificité de substrats parmi lesquels figure l ivermectine A côté de l ivermectine d autres lactones macrocycliques telles que la moxidectine et la milbémycine sont responsables de neurotoxicose chez les chiens porteurs d une mutation sur le gène mdr1 Bien que réputée être bien tolérée la sélamectine devrait faire l objet d une surveillance particulière chez les races sensibles Des réactions idiosyncrasiques ont également été rapportées dans la littérature avec des molécules appartenant à d autres classes pharmacologiques C est notamment le cas du lopéramide Imodium un agent anti diarrhéique parfois utilisé en médecine vétérinaire Des chiens homozygotes pour l allèle mutant ont ainsi présenté des signes nerveux sévères d intoxication suite à l administration de lopéramide à la dose recommandée pour l espèce canine 0 2 mg kg Similairement des chiens homozygotes pour la mutation ont montré une sensibilité exacerbée à l acépromazine et au butorphanol par rapport à des chiens homozygotes pour l allèle normal lors de l administration de 0 04 mg kg d acépromazine et de 0 05 mg kg de butorphanol dépression du système nerveux central plus forte

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF2a.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 2 (b)
    chez les chiens ces médicaments provoquent des symptômes tels que dépression dilatation des pupilles cécité convulsions coma et mortalité Comme mentionné dans un autre article du présent numéro le risque d effets indésirables est accru chez les Colley qui sont porteurs d une mutation génétique même lorsque ces médicaments sont utilisés à des doses normales Il convient de conserver les médicaments à base de lactones macrocycliques destinés aux animaux producteurs d aliments hors de portée des chiens Ceci vaut autant pour les pâtes et les liquides injectables que pour les formes pour on Il convient également d empêcher les chiens de jouer avec les seringues usagées ou de laper les produits renversés Lors de la délivrance de médicaments à base de lactones macrocycliques destinés aux animaux producteurs d aliments le médecin vétérinaire ou le pharmacien peut mettre en garde les usagers contre ce risque On encourage les médecins vétérinaires et les pharmaciens à communiquer à l AFMPS toute suspicion d effet indésirable chez l animal ou chez l homme Les pyréthrinoïdes sont mortels chez le chat Les médicaments à base de pyréthrinoïdes tels que la perméthrine ou la deltaméthrine sont administrés avec une grande marge de sécurité aux chiens dans le traitement ou la prévention des infestations par les poux et ou les tiques 1 Il arrive que les propriétaires de chiens traités par ces produits les utilisent aussi en toute ignorance pour traiter les chats présents Les chats sont cependant très sensibles aux pyréthrinoïdes et pourraient même présenter des effets indésirables en cas de contact étroit avec des chiens venant d être traités Lors de la délivrance de tels produits les médecins vétérinaires et les pharmaciens sont tenus d informer les propriétaires des animaux des risques possibles en cas d usage de ces produits chez les chats Voir aussi les Folia Veterinaria 2003 n 3 et 2008 n 2 On encourage les médecins vétérinaires et les pharmaciens à communiquer à l AFMPS toute suspicion d effet indésirable chez l animal ou chez l homme 1 Les pyréthrinoïdes peuvent également être commercialisés sous forme de biocides dans le traitement des ectoparasites chez les petits animaux de compagnie Il est bien évident que ces avertissements valent aussi pour ce type de produits Usage impropre du ceftiofur dans le secteur avicole Depuis quelque temps l apparition de bactéries porteuses de bêta lactamases à spectre étendu BLSE chez des animaux producteurs d aliments suscite de plus en plus d inquiétude en médecine vétérinaire Le terme de BLSE désigne un groupe d enzymes d origine bactérienne La présence de telles enzymes dans des bactéries induit une perte d efficacité des antibiotiques bêta lactamines pénicillines et céphalosporines Outre la possibilité de pertes de la production dues à des échecs thérapeutiques chez les animaux ces BLSE constituent un risque pour la santé publique lorsqu elles sont présentes chez des animaux producteurs d aliments Ainsi les céphalosporines de 3e et 4e génération par exemple ne sont souvent administrées qu en dernier recours contre les bactéries multirésistantes chez

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF2b.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 2 (c)
    l âge du chien l issue n était pas la même Les plus âgés 6 mois ont récupéré lentement tandis que les plus jeunes âgés de 2 5 mois ont présenté des signes cliniques plus sévères et deux des trois chiots expérimentalement infectés ont dû être euthanasiés Ce coronavirus canin n est pas différent des virus CCoV II présents dans les matières fécales de chien Cependant le caractère généralisé de l infection est responsable de la gravité de la maladie Aussi le virus a été dénommé coronavirus pantropique canin Eng panatropic canine coronavirus CCoV Depuis mars 2008 six épisodes de diarrhées hémorragiques suivies de convulsions et de la mort des chiots en 48 heures ont été mis en évidence dans le nord de la France et en Belgique Dans plusieurs cas les chiots concernés ont été en contact avec des animaux provenant des pays de l Est de l Europe une à deux semaines avant l apparition des signes cliniques L autopsie des cadavres a montré une lymphadénomégalie de la congestion pulmonaire et une hépatopathie dégénérative L analyse par RT PCR a permis de mettre en évidence la présence d une infection à CCoV II Le fait que le CCoV II soit présent dans tous les organes prélevés intestin rate poumon rein foie et encéphale permet de le qualifier de pantropique De nouvelles études doivent être menées pour mieux connaître ce virus et la maladie généralisée qu il provoque Cependant les éléments suivants permettent de suspecter l infection par le coronavirus pantropique canin et de le différencier de la parvovirose canine avec laquelle elle est vraisemblablement souvent confondue l évolution rapide de la maladie la présence de convulsions et un contexte de vaccination contre le parvovirus canin Le diagnostic de laboratoire se fait par RT PCR sur les matières fécales et les organes profonds rate poumon rein foie et encéphale Prévention Des vaccins contre le coronavirus canin sont disponibles aussi bien en Europe qu aux Etats Unis Ce vaccin contient les mêmes antigènes que ceux du coronavirus pantropique canin On a constaté que les chiots ayant été infectés naturellement par le CCoV entérique n étaient pas protégés contre une infection expérimentale par le virus pantropique Les symptômes étaient cependant moins prononcés 3 Traitement Les coronavirus peuvent provoquer des troubles respiratoires digestifs et nerveux chez diverses espèces Il y a peu de temps encore la maladie et les symptômes liés aux infections à coronavirus étaient bénins C est pourquoi on n a mené que très peu de recherches concernant les antiviraux spécifiquement dirigés contre les coronavirus Mais particulièrement depuis l apparition du SARS CoV en médecine humaine et dans une moindre mesure depuis l apparition de la péritonite infectieuse chez le chat en médecine vétérinaire des recherches assidues ont été lancées concernant les médicaments susceptibles d être utilisés dans ces infections Pour ce qui est des infections à coronavirus canin pantropique on n a pas encore proposé jusqu à présent outre le traitement symptomatique de traitements antiviraux spécifiques L interféron omega

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF2c.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 1 (a)
    Les lignes directrices sont basées sur les connaissances scientifiques actuelles des maladies et des vaccins disponibles Les membres de l ABCD 1 sont des médecins vétérinaires professant pour la plupart dans des facultés vétérinaires provenant de onze pays européens qui possèdent une expertise reconnue internationalement en immunologie vaccinologie et ou en maladies infectieuses félines Les recommandations de l ABCD en matière de traitement et de vaccination concernent l usage quotidien des médicaments et visent à guider le vétérinaire européen même dans des situations qui ne sont pas strictement couvertes pas les indications formulées dans le Résumé des Caractéristiques du Produit RCP ou notice voir Folia Veterinaria 2007 n 3 Les indications qui sont fournies dans cet article ne s appliquent pas à une spécialité mais à la vaccination en général Un certain nombre de recommandations diffèrent des données qui figurent dans certains RCP plus anciens Ceci s explique entre autres par le fait que ces recommandations plus récentes sont basées sur l état actuel des sciences et qu elles tiennent compte aussi comme mentionné précédemment de situations assez fréquentes dans la pratique auxquelles est confronté le médecin vétérinaire sur le terrain mais qui ne sont pas abordées dans le RCP Leur application fait donc intervenir le jugement du vétérinaire selon chaque situation individuelle rencontrée Les recommandations sur les maladies infectieuses félines émanant de ce groupe ainsi que d autres informations sont disponibles sur le site www abcd vets org Les résumés des recommandations sont disponibles sous forme de fiches fact sheets traduites dans les différentes langues européennes Panleucopénie féline vaccin de base fiche pdf L herpèsvirus félin dans les infections respiratoires supérieures vaccin de base fiche pdf Le calicivirus félin dans les infections respiratoires supérieures vaccin de base fiche pdf La rage fiche pdf Chlamydophila felis fiche pdf Leucose féline

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF1a.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 1 (b)
    1 Pharmacovigilance pour le médecin vétérinaire Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 Nouveau règlement concernant les valeurs LMR Le Règlement CEE n 2377 90 a récemment été remplacé par le Règlement CE n 470 2009 et le Règlement UE n 37 2010 Afin de simplifier la classification des valeurs LMR toutes les substances pharmacologiquement actives sont désormais reprises dans une seule annexe Par souci de clarté les substances autorisées qui étaient reprises auparavant dans les annexes I II et III du Règlement LMR sont énumérées dans un tableau Un deuxième tableau reprend les substances interdites qui figuraient auparavant dans l annexe IV du Règlement Dans le nouveau Règlement les substances actives sont classées par ordre alphabétique et non plus en fonction des classes pharmacologiques Les substances actives ayant une valeur LMR provisoire et qui étaient énoncées à l annexe III du Règlement mais dont la durée d application a expiré ne figurent plus dans la nouvelle annexe CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF1b.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 1 (c)
    link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link subglobal8 link Folia veterinaria 2010 n 1 c Retour index Folia veterinaria 2012 n 1 Pharmacovigilance pour le médecin vétérinaire Lu pour vous Suspected side effects of doxycycline use in dogs a retrospective study of 386 cases Point d actualité Rapport sur la consommation d antibiotiques en médecine vétérinaire 2010 Informations récentes Archives Folia vet 2001 2012 Les notices de tous les médicaments désormais disponibles en ligne Les Résumés des Caractéristiques du Produit les notices scientifiques des médicaments enregistrés et commercialisés en Belgique que ce soit à usage humain ou vétérinaire sont désormais disponibles en ligne sur le site Web de l Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé AFMPS www afmps be Sur la page d accueil cliquez à droite sur Notices et Résumés des Caractéristiques du Produit RCP Sur la page suivante sélectionnez Usage humain ou Usage vétérinaire et introduisez le nom d une spécialité pour consulter ou télécharger la notice correspondante CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site navigation footer site information CBIP vet Contenu du site Le C B I P Contact Intro Disclaimer Accueil Répertoire Folia vet Nouveau Bon

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF1c.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Folia vet 2010 no 1 (d)
    base pour le chien et le chat ont une DOI relativement longue Pour les vaccins plus récents destinés au chien et au chat on a déterminé des DOI plus longues et réduit la fréquence des revaccinations Lorsque l on détermine la DOI on ne tient pas compte du fait que le contact avec l agent pathogène dans l environnement naturel de l animal peut provoquer un rappel de l immunité conférée au départ par la vaccination auquel cas l animal pourrait être protégé bien plus longtemps que ne l indique la DOI mentionnée Cependant cette exposition naturelle ne peut pas être contrôlée OOI et DOI selon le type de vaccin L objectif d une vaccination efficace est de stimuler les cellules B et T mémoire Eng memory cells qui seront à l origine lors d un contact ultérieur avec l agent pathogène d une réponse immunitaire secondaire efficace et rapide Les vaccins inactivés exigent en général 2 vaccinations administrées dans la plupart des cas de 3 jusqu à 6 semaines d intervalle et protègent l animal à partir de quelques semaines après la dernière vaccination Pour ce qui est des vaccins vivants atténués une seule injection suffit généralement à développer une immunité susceptible de protéger l animal après quelques jours seulement dans certains cas A terme cette protection immunitaire diminuera progressivement En général les vaccins atténués confèrent une protection plus rapide et plus longue que les vaccins inactivés Une vaccination intranasale induit rapidement une immunité locale OOI et DOI dans la pratique Il ressort de ce qui a été dit précédemment que les valeurs OOI et DOI dépendent fortement du type de vaccin de l agent pathogène de la voie d administration de l espèce cible ou du type d espèce cible et de la dose de vaccin La modification de ces facteurs ou l administration simultanée d autres vaccins ou d autres médicaments peut avoir un impact sur l efficacité du vaccin et sur le OOI et la DOI Le médecin vétérinaire peut se baser sur le OOI pour indiquer aux propriétaires de l animal à partir de quand il est raisonnable de réunir les animaux vaccinés avec les autres ou de les introduire dans un milieu infecté Le médecin vétérinaire peut ainsi opter dans certaines circonstances pour des vaccins dont le OOI est très court afin de protéger rapidement les animaux sensibles Citons l exemple de la vaccination de jeunes veaux par des vaccins à usage intranasal contre les agents infectieux respiratoires Ces vaccins protègent rapidement en immunisant par voie locale et en surmontant plus facilement l immunité colostrale Cependant dans les conditions de terrain les veaux vaccinés peuvent présenter des niveaux différents d immunité colostrale Si celle ci est élevée l interférence par les anticorps colostraux peut prévenir une immunisation efficace chez certains veaux vaccinés Aussi dans de tels cas de vaccination très précoce la revaccination est indispensable à l âge où l immunité maternelle aura disparu de manière à s assurer d une protection vaccinale chez

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/frinfos/frfolia/10FVF1d.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive



  •