archive-be.com » BE » C » CBIP-VET.BE

Total: 577

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Vaccination contre les maladies virales chez le porc
    53 log2 MGUN 2 ml Haselünne IDT2617 2003 H1N1 min 10 22 log2 MGUN 2 ml Bakum 1832 2000 H1N2 min 12 34 log2 MGUN 2 ml adjuv carbomère 971 P NF vaccin injectable im Posologie porcelet âge en fonction de la DOI cochette truie 2 x 1 dose 2 ml à 3 sem d intervalle un rappel est possible à tout stade de la gestation ou de la lactation OOI 7 j après vac de base DOI 4 m si vac entre l âge de 56 et 96 j 6 m si 1e vac à partir de l âge de 96 j imm mat du porcelet si truie vaccinée 14 j avant mise bas 33 j après mise bas Temps d attente 0 j flacon 100 ml 50 doses R SUVAXYN FLU Pfizer A H Notice via AFMPS virus de la grippe du porc inact H1N1 souche Netherlands min 4 mcg HA dose 2 ml H3N2 souche Port Chalmers min 4 mcg HA dose 2 ml adjuv huile minérale vaccin injectable im Posologie Primovac Su porcelet à l âge de 10 et de 14 sem 2 x 1 dose 2 ml animal à 4 sem d intervalle Revac cochette truie 2 ml 6 3 sem avant chaque mise bas verrat tous les 6 m H1N1 OOI pas d info DOI 6 m H3N2 OOI 1 m DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 10 x 50 doses 100 ml R Syndrome Dysgénésique et Respiratoire Porcin SDRP Ce syndrome est provoqué par un virus découvert assez récemment responsable de troubles respiratoires et de la reproduction Cette affection a été décrite aux Etats Unis dans la deuxième moitié des années quatre vingt et est apparue en Europe dès 1990 Le virus appelé SDRP a été isolé en pemier lieu en Europe puis s est rapidement étendu à toute l Europe continentale puis à l échelle mondiale On le rencontre maintenant fréquemment au sein du cheptel porcin Vaccin Des vaccins aussi bien vivants qu inactivés ont été mis au point pour une utilisation chez les truies et les porcelets Protection Les vaccins inactivés sont exclusivement destinés à la vaccination des truies La vaccination des porcelets charcutiers est destinée à prévenir les troubles respiratoires la vaccination des truies à prévenir les troubles de la reproduction Il existe des variants antigéniques du virus La souche SDRP américaine présente ainsi des différences génétiques et antigéniques par rapport à la souche européenne Les souches induisent une immunité plus complète face à la souche homologue que face à la souche hétérologue les situations hétérologues engendrent cependant aussi une immunité croisée Particularités Certains vaccins vivants se multiplient longtemps dans les poumons des porcelets vaccinés ce qui explique la discussion ayant cours à propos de leur innocuité De même certaines souches de vaccins vivants pourraient engendrer une infection transplacentaire Aussi on comprend le danger de vacciner des truies gestantes n ayant jamais été en contact auparavant avec le virus SDRP Il n est pas rare cependant qu on utilise des vaccins vivants pour susciter une infection avec un virus atténué afin d induire une immunité collective en bas âge porcelets âgés de 3 4 semaines et ou d homogénéiser le statut immunitaire des truies non gestantes Vaccins vivants INGELVAC PRRS Modified Live Virus Boehringer Ingelheim Notice via AFMPS virus SDRP att min 10exp 4 9 CCID50 2 ml vaccin lyophilisé et solvant injectable im Posologie porcelet âge 3 sem 1 x 1 dose de 2 ml truie cochette 1 dose 2 ml 3 4 sem avant la prochaine saillie Revac après la mise bas 3 4 sem avant la prochaine saillie OOI porcelet 7 j souches hétérologue 43 j après vac truie et cochette 40 j après vac DOI porcelet min 110 j truie et cochette min 154 j Temps d attente 0 j flacon 1 x 10 doses 1 x 20 ml de solvant 1 x 50 doses 1 x 100 ml de solvant R i PORCILIS PRRS Intervet Notice via HMA virus SDRP att DV min 10exp 4 DICT50 dose 2 ml adjuv solvant alpha tocophérol acétate vaccin lyophilisé et solvant pour suspension injectable im iderm Posologie Su âge 2 sem 1 dose animal im 2 ml iderm 0 2 ml Revac cochette 2 4 sem avant la saillie truie avant chaque gestation ou tous les 4 m truies gestantes uniquement après contact avec virus SDRP européen OOI 28 j après vac DOI min 24 sem Temps d attente 0 j flacon 10 50 100 doses de vaccin et 20 100 200 ml de solvant R i Vaccins inactivés INGELVAC PRRS KV Boehringer Ingelheim Notice via HMA virus SDRP inact souche P120 min 2 5 log 10 U IF 2 ml adjuv excipient huileux o w vaccin injectable im Posologie Su Primovac cochette truie 2 x 1 dose 2 ml à 3 4 sem d intervalle cochette 3 sem min avant la saillie Revac 1 dose à 60 70 j de chaque gestation OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 25 doses 50 ml R i PROGRESSIS Merial Notice via HMA virus SDRP inact souche P120 min 2 5 log10 U IF adjuv excipient huileux vaccin injectable im Posologie Primovac cochette truie 2 x 1 dose 2 ml à 3 4 sem d intervalle cochette 3 sem min avant saillie Revac 1 x 1 dose à 60 à 70 j de chaque gestation OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 25 doses 50 ml R i Circovirus porcin L infection de jeunes porcelets par le circovirus porcin 2 PCV 2 est associée à l apparition d un syndrome appelé Syndrome de Dépérissement PostSevrage SDPS ou encore Porcine Multisystemic Wasting Syndrome PMWS une maladie gagnant de l importance en Europe en Asie et en Amérique du Nord Le PMWS pourrait aussi impliquer outre le PCV2 d autres facteurs tels que d autres agents infectieux des facteurs génétiques ou encore des facteurs liés à la gestion de l

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FSUOOOL1AL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccination contre les maladies bacteriennes chez le porc
    1 dose OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 50 doses R INGELVAC MYCOFLEX Boehringer Ingelheim Notice via AFMPS Mycoplasma hyopneumoniae inact souche J isolat B 3745 min 1 0 RP ml adjuv carbomère vaccin injectable im Posologie Su âge 3 sem 1 x 1 dose 1 ml OOI 2 sem après vac DOI min 26 sem Temps d attente 0 j flacon 50 ml 50 doses 100 ml 100 doses 250 ml 250 doses R M Pac Intervet Notice via HMA Mycoplasma hyopneumoniae inact min 1 47 RPU ml adjuv huile minérale sorbitan oleate polysorbate hydroxyde d aluminium vaccin injectable im Posologie porc de chair âge 7 j 2 x 1 dose 1 ml à 14 28 j d intervalle porc de chair âge 21 j 1 x 2 ml ou 2 x 1 ml à 14 28 j d intervalle schéma à base de 2 vac 2 x 1 ml OOI 35 j après 1e vac DOI min 6 m schéma à base d une seule vac 1 x 2 ml OOI 24 j après vac DOI min 6 m Temps d attente 0 j flacon 100 ml R MYPRAVAC SUIS Hipra Lab Notice via HMA Mycoplasma hyopneumoniae inact souche J min 1 0 DE80 cavia adjuv lévamisole carbomère vaccin injectable im Posologie porc de chair âge 7 10 j 2 x 1 dose 2 ml animal à 21 j d intervalle OOI pas d info DOI min 70 j Viande 2 j Ne pas administrer durant la gestation la lactation ni aux porcs de reproduction flacon 50 doses R PORCILIS M HYO Intervet Notice via HMA Mycoplasma hyopneumoniae inact souche 11 min 7 log2 Ab titer adjuv dl alpha tocophérol acétate vaccin injectable im Posologie Su dès l âge de 1 sem 2 x 1 dose 2 ml animal à 3 sem d intervalle OOI 2 sem après 2e vac DOI min 20 sem après 2e vac Temps d attente 0 j flacon 200 ml R STELLAMUNE MYCOPLASMA Eli Lilly Notice via AFMPS Mycoplasma hyopneumoniae inact min 6000 RU dose 2 ml vaccin injectable im Posologie vac néonatale porcelet âge 3 j et 3 sem et vac après la 2e sem d âge 2 x 1 dose à 2 4 sem d intervalle OOI DOI pas d info Viande 0 j flacon 50 doses 100 ml R STELLAMUNE ONE Eli Lilly Notice via HMA Mycoplasma hyopneumoniae inact souche NL 1042 4 5 à 5 2 log10 UR dose adjuv amphigène base drakeol 5 huile minérale vaccin injectable im Posologie Su 1 x 1 dose 2 ml OOI 2 sem après vac vac à l âge de 1 sem DOI min 25 sem vac à l âge de 1 sem Temps d attente 0 j flacon 50 doses 100 ml 125 doses 250 ml R SUVAXYN M HYO Pfizer A H Notice via HMA Mycoplasma hyopneumoniae inact RP 1 adjuv carbopol vaccin injectable im Posologie porcelet âge 1 sem et OOI 1 sem après 2e vac DOI 4 5 m Temps d attente 3 sem flacon 10 x 50 doses 10 x 125 doses R SUVAXYN MH ONE Pfizer A H Notice via AFMPS Mycoplasma hyopneumoniae inact souche P 5722 3 min 1 00 RP dose 2 ml adjuv carbopol squalan vaccin injectable im Posologie Su âge 21 j 1 dose animal OOI 4 sem après vac DOI 6 m Temps d attente 0 j flacon 50 doses 100 ml 1250 doses 250 ml R Vaccin bivalent M hyopneumoniae H parasuis SUVAXYN M HYO PARASUIS Pfizer A H Notice via AFMPS Mycoplasma hyopneumoniae inact souche P 5722 3 AR 1 1 9 dose Haemophilus parasuis inact sérotype 4 souche 2170B AR 1 8 1 dose Haemophilus parasuis inact sérotype 5 souche IA84 29755 AR 1 3 4 dose adjuv Carbopol 941 vaccin injectable im Posologie porc d engraissement âge min 7 j 2 x 1 dose 2 ml à 14 21 j d intervalle OOI Myc hyopneum 1 sem après 2e vac Haem parasuis 3 5 sem après 2e vac DOI 6 m après 2e vac Temps d attente 0 j flacon 120 ml 50 doses R Maladie de Glässer infections à Haemophilus parasuis La maladie de Glässer engendrée par Haemophilus parasuis a été décrite à l origine comme une affection survenant chez les jeunes animaux âgés de 2 à 4 semaines et caractérisée par une polysérosite fibrineuse une polyarthrite une méningite et dans certains cas de la mortalité Peuvent apparaître également une septicémie sans polysérosite une myosite aiguë muscle masseter et des troubles respiratoires Des facteurs de stress tels que le sevrage ou le transport prédisposent à ce type d affection La maladie est généralement bénigne et présente un taux faible de morbidité Ce sont aujourd hui surtout les exploitations à niveau sanitaire très élevé qui peuvent souffrir de grandes pertes économiques plus particulièrement dans les cas où des animaux d origines différentes y sont rassemblés Les taux de morbidité et de mortalité dans ce type d entreprises sont élevés quel que soit l âge ou le stade de production dans lequel se trouvent les porcs Haemophilus parasuis est fréquemment présent au niveau de la muqueuse nasale des animaux sains et même immunisés et peut aussi être isolé des amygdales et de la trachée Quinze sérotypes sont connus pour ce germe Les souches non sérotypables sont régulièrement isolées Toutes les souches de H parasuis ne sont pas aussi virulentes La virulence dépend plus ou moins du sérotype Les souches des sérotypes 1 5 10 12 13 et 14 ont été classées comme hautement virulentes et les souches des sérotypes 2 4 et 15 comme moyennement virulentes Dans un même sérotype des souches peuvent être aussi bien plus et moins virulentes et même les souches non sérotypables peuvent être virulentes Il reste donc à déterminer si la variation dans la virulence est dépendante de souche ou de sérotype Le traitement ou la prévention à base d antibiotiques n est pas toujours efficace et ne doit avoir lieu en aucun cas à un stade avancé On peut éviter que la maladie ne se déclare en réduisant le stress et en ne rassemblant que les animaux présentant une immunité protectrice obtenue naturellement ou par le biais de vaccinations Vaccin Le vaccin commercialisé en Belgique contient une souche inactivée de sérotype 5 Un vaccin combiné protégeant contre la pneumonie enzootique et la maladie de Glässer types 4 et 5 est également disponible Protection Ces vaccins stimulent selon la spécialité le développement d une immunité active contre le sérotype 5 ou contre les types 4 et 5 de Haemophilus parasuis Les animaux doivent être vaccinés à deux reprises Les animaux sont protégés après la deuxième semaine suivant la deuxième vaccination et ce pour une durée d au moins quatorze semaines Le vaccin combiné déclenche une immunité contre Mycoplasma hyopneumoniae 1 semaine après la seconde vaccination et contre Haemophilus parasuis 3 5 semaines après la seconde vaccination Le vaccin protège pendant 6 mois après la seconde vaccination contre Mycoplasma hyopneumoniae et les sérotypes 4 et 5 d Haemophilus parasuis PORCILIS GLÄSSER Intervet Notice via HMA Haemophilus parasuis inact sérotype 5 souche 4800 min 9 1 U Elisa dose 2 ml adjuv dl alpha tocophérol acétate vaccin injectable im Posologie Su âge min 5 sem 2 x 1 dose 2 ml à 2 sem d intervalle truie Primovac 2 x 1 dose à 4 sem d intervalle 8 à 6 sem avant la mise bas Revac 1 dose 4 à 2 sem avant la mise bas Su OOI 2 sem après 2e vac DOI 14 sem après 2e vac Imm mat porcelet OOI après ingestion de colostrum DOI sérotype 4 4 sem sérotype 5 6 sem Temps d attente 0 j flacon 50 ml R Vaccin bivalent M hyopneumoniae H parasuis SUVAXYN M HYO PARASUIS Pfizer A H Notice via AFMPS Mycoplasma hyopneumoniae inact souche P 5722 3 AR 1 1 9 dose Haemophilus parasuis inact sérotype 4 souche 2170B AR 1 8 1 dose Haemophilus parasuis inact sérotype 5 souche IA84 29755 AR 1 3 4 dose adjuv Carbopol 941 vaccin injectable im Posologie porc d engraissement âge min 7 j 2 x 1 dose 2 ml à 14 21 j d intervalle OOI Myc hyopneum 1 sem après 2e vac Haem parasuis 3 5 sem après 2e vac DOI 6 m après 2e vac Temps d attente 0 j flacon 120 ml 50 doses R Rhinite atrophique La rhinite atrophique est une affection multifactorielle caractérisée par une atrophie des cornets Lorsque l affection est sérieuse elle s accompagne de différents degrés de distorsion faciale tels que la brachygnatie supérieure et une déviation latérale du groin et du septum nasal On distingue la rhinite atrophique non progressive et progressive La première est engendrée par des souches toxigènes de Bordetella bronchiseptica et la seconde par des souches toxigènes de Pasteurella multocida ou par une combinaison de souches B bronchiseptica et P multocida toxigènes Les toxines dermonécrotiques de B bronchiseptica et P multocida peuvent endommager les cornets mais leur mécanisme d action est différent L hypoplasie des cornets induite par les souches de B bronchiseptica est en général moins grave que celle engendrée par les souches de P multocida toxigènes Vaccin Les vaccins contre la rhinite atrophique progressive doivent au minimum contenir la toxine dermonécrotique de P multocida Elles peuvent en outre comporter la toxine dermonécrotique de B bronchiseptica et les germes inactivés Protection La vaccination des truies avec des vaccins inactivés peut favoriser la régression de la rhinite atrophique L objectif de cette vaccination est la transmission de l immunité colostrale aux porcelets PORCILIS AR T DF susp inj Intervet Notice via EMA par dose 2 ml dO protéine Pasteurella multocida min 6 2 log2 titre TN Bordetella bronchiseptica inact min 4 2 log2 titre aggl adjuv acétate de dl alpha tocophérol vaccin injectable im Posologie primovac truie cochette âge min 18 sem 2 x 1 dose 2 ml à 4 sem d intervalle 1ère vac 6 sem avant la mise bas revac 1 x 1 dose 2 4 sem avant chaque mise bas Temps d attente 0 j flacon 50 ml R RHINIFFA T Merial Notice via AFMPS Bordetella bronchiseptica souche toxinogène inact min 0 9 SA U 2 ml Pasteurella multocida type D souche toxinogène inact min 0 9 ELISA U 2 ml anatoxine de Pasteurella multocida min 1 0 ELISA U 2ml adjuv hydroxyde d aluminium vaccin injectable im Posologie Primovac Su 2 x 1 dose 2 ml à 4 6 sem d intervalle 2e dose 2 sem avant la mise bas Revac 1 dose 2 sem avant chaque mise bas OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 25 dosissen 50 ml R RHINISENG Hipra Lab Notice via EMA Bordetella bronchiseptica inact souche 833CER 9 8 CBb toxine recombinante de Pasteurella multocida type D PMTr min 1 DEM63 adjuv hydroxyde d aluminium vaccin injectable im Posologie truie cochette primovac 2 x 2 ml à 3 4 sem d intervalle 1e inject 6 8 sem avant la mise bas revac 1 x 2 ml 3 à 4 sem avant chaque mise bas suivante OOI DOI pas d info imm passive porcelet jusqu à l âge de 6 sem Temps d attente 0 j flacon 50 doses R Diarrhée néonatale causée par les souches E Coli entérotoxigènes Les souches entérotoxinogènes d Escherichia coli ETEC peuvent engendrer une diarrhée aqueuse Celle ci peut être à l origine d une importante mortalité chez les porcelets nouveau nés Cette forme dite entérotoxinogène de la colibacillose se rencontre également chez les porcelets plus âgés qu ils soient sevrés ou non Les souches ETEC possèdent deux facteurs importants de virulence Les fimbriae leur permettent de se fixer sur les entérocytes de l intestin grêle Les principaux facteurs d adhésion des souches ETEC qui engendrent la diarrhée néonatale sont les fimbriae F4 K88 F5 K99 F6 987P et F41 Les souches ETEC F4 peuvent également jouer un rôle dans la diarrhée de porcelets à un âge plus avancé En ce qui concerne la diarrhée survenant après le sevrage ce sont les ETEC F4 et F18 qui sont les plus impliquées Les souches ETEC forment également des entérotoxines qui sont à l origine de la diarrhée aqueuse les thermolabiles LT et les thermostables STa et STb L entérotoxine LT est une protéine de poids moléculaire élevé fortement antigénique Les entérotoxines STa et STb sont des peptides de faible poids moléculaire peu immunogènes sauf si elles sont conjuguées avec une autre entérotoxine LT par exemple La vaccination des truies gestantes peut se révéler efficace dans la lutte contre la diarrhée néonatale à E coli Vaccin On administrera à cet effet des vaccins inactivés contenant des facteurs d adhésion purifiés ou un nombre réduit de sérotypes E coli avec les facteurs d adhésion et éventuellement l entérotoxine LT Protection Une primovaccination avec de tels vaccins suit en général le schéma suivant deux injections à 3 6 semaines d intervalle la deuxième dose étant administrée 2 à 6 semaines avant la mise bas Ces vaccins ont principalement comme résultat une augmentation de la teneur en IgG dans le colostrum Particularités En combinaison avec d autres mesures visant à réduire le risque d infection et augmenter l immunité générale ils s avèrent dans la plupart des cas fructueux dans le traitement de la diarrhée néonatale Ils sont cependant beaucoup moins efficaces contre la diarrhée chez les porcelets plus âgés et non sevrés et n offrent aucune protection contre la diarrhée après le sevrage NEOCOLIPOR Merial Notice via EMA E Coli inact adhésines F4 F4ab F4 ac F4ad min 2 1 U SA adhésine F5 min 1 7 U SA adhésine F6 min 1 4 U SA adhésine F41 min 1 7 U SA adjuv AL3 thiomersal vaccin injectable im Posologie Primovac Su 2 x 1 dose 2 ml 1e vac 5 7 sem avant la mise bas 2e vac 2 sem avant la mise bas Revac 1 dose 2 sem avant chaque mise bas OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 25 doses 50 ml R PORCILIS PORCOLI DF Intervet Notice via EMA adhésines d E coli F4ab K88ab min 9 0 log2 titre Ac F4ac K88ac min 5 4 log2 titre Ac F5 K99 min 6 8 log2 titre Ac F6 987 P min 7 1 log2 titre Ac anatoxine LT 6 8 log2 titre Ac adjuv acétate de dl alpha tocophérol vaccin injectable im Posologie Primovac truie cochette 2 x 1 dose 2 ml 6 à 8 sem avant la mise bas suivi d une 2e vac 4 sem plus tard Revac 1 dose durant la 2e moitié de chaque gestation 2 4 sem avant la mise bas OOI pas d info DOI 1ers j de vie Temps d attente 0 j flacon 25 doses 50 ml R Vaccin combiné souches entérotoxigènes d Escherichia coli Clostridium perfringens et Clostridium novyi Clostridium novyi peut provoquer une infection aiguë chez les truies accompagnée entre autres d une nécrose hépatique et de mort soudaine Les souches entérotoxigènes d E coli peuvent engendrer de la diarrhée chez les porcelets Voir aussi Diarrhée néonatale Clostridium perfringens type C provoque l entérite nécrotique chez les porcelets Vaccin Ce vaccin inactivé stimule la synthèse d anticorps dans le sérum des animaux vaccinés contre les adhésines et l entérotoxine labile à la chaleur LT des souches entérotoxigènes d Escherichia coli la β toxine de Clostridium perfrigens de type C et l α toxine de Clostridium novyi Protection Par l immunisation active des truies et des cochettes reproductrices les porcelets nouveaux nés sont protégés après ingestion suffisante de colostrum contre la diarrhée néonatale causée par les Escherichia coli entérotoxinogènes exprimant les adhésines F4ab K88ab F4ac K88ac F5 K99 ou F6 987P et contre l entérite nécrotique causée par Clostridium perfringens de type C Cette protection se manifeste par une réduction de la mortalité et des signes cliniques La vaccination des truies et des cochettes induit également des anticorps séroneutralisants contre l α toxine de Clostridium novyi SUISENG Hipra Lab Notice via AFMPS adhésine fimbriale F4ab d E coli min 65 ER60 adhésine fimbriale F4ac d E coli min 78 ER70 adhésine fimbriale F5 d E coli min 79 ER50 adhésine fimbriale F6 d E coli min 80 ER25 anatoxine entérique LT d E coli min 55 ER70 anatoxine de Clostridium perfringens type C min 35 ER25 anatoxine de Clostridium novyi min 50 ER120 adjuv hydroxyde d aluminium extrait de ginseng vaccin injectable im Posologie Primovac Su 2 x 1 dose 2 ml 6 sem et 3 sem avant la mise bas Revac Su 1 dose 2 ml gestation 3 sem avant la mise bas OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 50 doses R Entéropathie proliférative porcine EPP Lawsonia intracellularis L entéropathie proliférative porcine EPP est causée par la bactérie Lawsonia intracellularis et peut être aiguë entéropathie proliférative hémorragique chronique adénomatose intestinale porcine ou subclinique L entéropathie proliférative hémorragique est le plus souvent observée chez des porcs de chair ou de reproduction plus âgés 70 kg poids vif et peut entraîner une mortalité aiguë sans signes cliniques préalables Dans certains cas des fèces de couleur rougeâtre voire goudronneuse peuvent être constatées avant que la mort ne s ensuive En cas de progression plus lente de la maladie les porcs deviennent d abord anémiques anorexiques puis moins mobiles Des vomissements de matières goudronneuses sont possibles L apparence des fèces peut varier considérablement profuses plus ou moins aqueuses goudronneuses rouge vif ou sanglantes La mortalité peut se manifester dans les 48 h Certains animaux se rétablissent complètement mais en général on constate un retard de croissance durable La mortalité peut atteindre jusqu à 50 des animaux touchés L adénomatose intestinale porcine peut apparaître chez des porcs dès l âge de 7 semaines et se manifeste par une diarrhée chronique une peau pâle et tout comme dans le cas d une entéropathie subclinique un manque d uniformité dans

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FSUOOOL1BL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccination du lapin
    des Poxviridae Elle touche les animaux à tout âge On distingue deux formes cliniques la forme classique est principalement observée chez les lapins domestiques et les lapins sauvages qui constituent le réservoir du virus Le virus se transmet ici principalement par des morsures d insectes mais la promiscuité entre les lapins peut également constituer un facteur de contagion La maladie a une courte période d incubation et est caractérisée par une mortalité élevée Elle est diagnostiquée à partir des signes cliniques typiques Au cours de ces dernières décennies une myxomatose à symptômes respiratoires est apparue dans l élevage industriel Cette forme respiratoire est présente en élevage toute l année Elle est provoquée par des souches virales moins pathogènes Elle peut être subclinique et n est pas toujours facile à diagnostiquer La maladie hémorragique virale du lapin rabbit haemorrhagic disease ou RHD est une maladie virale atteignant les lapins européens qui est provoquée par un virus appartenant à la famille des Caliciviridae La RHD se propage rapidement l infection se contractant p ar voie nasale conjonctivale et orale La maladie peut se transmettre directement ou indirectement par le contact avec les cages les humains les oiseaux ou les insectes Elle se caractérise par un taux de mortalité élevé chez le lapin adulte la mort étant précédée par peu de symptômes voire aucun Les symptômes cliniques ne se manifestent que chez les animaux âgés de plus de 8 à 10 semaines Le mécanisme de résistance chez les animaux plus jeunes n est pas encore bien connu Vaccin La souche vaccinale est un virus de la myxomatose qui exprime le gène codant pour la protéine de capside du RHDV Ainsi les lapins sont immunisés à la fois contre le virus de la myxomatose et contre le RHDV Protection Le vaccin est utilisé pour l immunisation active des lapins dès l âge de 5 semaines afin de réduire la mortalité et les signes cliniques dus à la myxomatose et de prévenir la mortalité due à la RHD Les animaux vaccinés sont protégés à partir de 3 semaines après la vaccination La protection dure 1 an Une augmentation transitoire de la température de l ordre de 1 à 2 C peut survenir Dans les deux premières semaines après la vaccination un oedème non douloureux de petite taille peut être observé au niveau du site d injection Cet oedème disparaît complètement à la fin de la troisième semaine Après une infection avec le virus sauvage de la myxomatose certains animaux vaccinés peuvent développer quelques vésicules de très petite taille particulièrement aux endroits dépourvus de poils formant rapidement des croûtes Les croûtes disparaissent généralement dans les 2 semaines après l observation des petites vésicules Ces croûtes sont observées uniquement chez les animaux avec une immunité active et n ont pas d influence sur l état de santé général l appétit ou le comportement du lapin Particularités Il se peut que les lapins ayant été précédemment vaccinés avec un autre vaccin contre la myxomatose ou ayant contracté une

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FLMOOOL1AL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccination des poules
    de cas de ND chez les volailles détenues dans des exploitations avicoles professionnelles Le dernier cas de ND chez des volailles détenues par des particuliers date de 1998 Par contre les cas de souches spécifiques au pigeon de ND paramyxovirose sont fréquents voir chapitre Vaccination des pigeons Voir Vaccins contre la maladie de Newcastle Vaccination contre la bronchite infectieuse La bronchite infectieuse aviaire est causée par un coronavirus dont il existe plusieurs sérotypes en Belgique Massachusetts D274 B1648 et 793 B Le sérotype Massachusetts est le plus répandu justifiant l immunisation de toutes les volailles contre ce sérotype Vaccin Des vaccins à virus vivants atténués de la bronchite infectieuse sont administrés durant la période d élevage Ces virus vaccinaux sont atténués par passages en série sur des œufs embryonnés Les vaccins de type Massachusetts les plus atténués H120 MA 5 servent à la primovaccination dès l âge d un jour alors que les vaccins moins atténués H 52 sont réservés à la revaccination des poules pondeuses et reproductrices avant leur transfert dans les unités de ponte ou de reproduction En général les poulets de chair ne sont vaccinés qu à l âge d un jour mais en cas de nécessité un rappel de vaccination peut éventuellement être pratiqué au moyen d un virus variant de type 4 91 ou de type CR88121 dès l âge de 14 jours Des vaccins inactivés combinés contenant les valences IB et ND ou les valences IB ND EDS et rhinotrachéite aviaire sont destinés à la revaccination des poules pondeuses et reproductrices Ils sont administrés 4 semaines avant le début de la ponte et protègent les volailles durant toute la période de ponte Voir aussi Vaccins contre la bronchite infectieuse Vaccination contre la maladie de Gumboro Vaccin Des vaccins à virus vivants atténués contenant des souches intermédiaires du virus de la maladie de Gumboro infectious bursal disease virus ou IBDV sont administrés durant la période d élevage des poules pondeuses et reproductrices et des poulets de chair entre le 10e et le 18e jour d élevage Deux vaccins disponibles sur le marché belge peuvent être utilisés pour vacciner les poulets de chair dès l âge d un jour à condition que le taux en anticorps maternels soit suffisamment bas titre en ELISA 500 Un vaccin à virus recombinant destiné principalement à la vaccination des poussins de ponte ou de reproduction est soit injecté aux poussins à l âge d un jour soit inoculé aux embryons à l âge de 18 jours Il contient comme souche vaccinale un herpèsvirus de la dinde HVT recombinant exprimant l antigène protecteur VP2 du virus de la bursite infectieuse aviaire IBDV ou maladie de Gumboro souche Faragher 52 70 Ce vaccin protège les volailles simultanément contre la maladie de Gumboro et la maladie de Marek Protection Les vaccins contre la maladie de Gumboro n induisent aucune immunosuppression ils causent cependant une légère atrophie de la bourse de Fabricius Particularités Le succès de la vaccination contre la maladie de Gumboro dépend largement du respect des mesures d hygiène en matière d élevage notamment en ce qui concerne la désinfection des locaux Voir Vaccins contre la maladie de Gumboro Vaccination contre l encéphalomyélite aviaire Vaccin Les vaccins doivent nécessairement être administrés au moins 4 semaines avant l entrée en ponte Seuls des vaccins à virus vivant atténué sont utilisés Protection La vaccination des poules mères confère une protection passive aux poussins Voir Vaccins contre l encéphalomyélite aviaire Vaccination contre l arthrite due aux réovirus Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique Vaccin Un vaccin inactivé en émulsion huileuse est utilisé chez les poules reproductrices Protection Les vaccins protégent passivement les poussins contre l arthrite virale Voir Vaccins contre l arthrite Vaccination contre l anémie infectieuse virale Vaccin Un vaccin vivant atténué est administré aux poules reproductrices afin d augmenter leurs taux en anticorps spécifiques du virus CAV et de protéger passivement les poussins qui en sont issus Le vaccin est administré par injection sous cutanée au moins 6 semaines avant l entrée en ponte Protection La vaccination confère une protection passive aux poussins contre les signes cliniques et la mortalité dus au virus de l anémie infectieuse aviaire Voir Vaccins contre l anémie infectieuse virale Vaccination contre le syndrome de la chute de ponte egg drop syndrome Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique Vaccin Ces vaccins à virus inactivés en émulsion huileuse sont soit monovalent soit associés au vaccin contre la maladie de Newcastle éventuellement en association avec la valence contre la bronchite infectieuse Protection Ils procurent une immunité d une durée d un an au moins Voir Vaccins contre le syndrome de la chute de ponte Vaccination contre la laryngotrachéite infectieuse Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique Vaccin Les vaccins sont administrés aux poules pondeuses et reproductrices par instillation oculaire Voir Vaccins contre la laryngotrachéite infectieuse Vaccination contre la variole aviaire Ce vaccin est utilisé en fonction de la situation épidémiologique Vaccin Vaccin pour l immunisation des poules et autres volailles contre la variole aviaire Protection Après la vaccination selon la méthode wing web apparaît un nodule dont la taille varie d un grain de riz à celle d un pois Cette réaction vaccinale prouve que la vaccination est réussie La prise vaccinale doit être contrôlée 7 à 10 jours après la vaccination Les animaux vaccinés à l âge d un jour doivent être revaccinés après 12 semaines Lorsque la première vaccination s effectue à l âge de 7 10 semaines elle entraîne une immunité durable suffisante pour toute la période de ponte Voir Vaccin contre la variole avaire Vaccination contre la rhinotrachéite Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique Vaccin Un vaccin à virus vivant atténué est recommandé pour la primovaccination des futures poules pondeuses et reproductrices qui sont revaccinées avec un vaccin rhinotrachéite inactivé afin de prévenir les symptômes respiratoires la chute de ponte et la diminution de qualité de la coquille d œuf provoqués

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FAVOOOL1AL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Liste vaccins antiviraux volailles
    j flacon 10 x 1000 doses 10 x 2500 doses 10 x 5000 doses 1 x 10 000 doses R POULVAC IB H 120 Pfizer A H Notice via AFMPS virus de la bronchite infectieuse souche Masachusetts min 10exp 3 EID50 dose vaccin lyophilisé eau de boisson nébulisation instill oculo nasale Posologie poulette de chair âge 1 j poule pondeuse âge 1 j ou 4 sem 1 dose animal poule pondeuse 2e vac à l âge de 12 16 sem OOI 25 j DOI 16 sem temps d attente 0 j flacon 10 x 5000 doses R POULVAC IBMM ARK Pfizer A H Notice via HMA virus de la bronchite infectieuse souche Massachusetts 1263 et Arkansas 3168 min 10 exp3 3 EID50 dose vaccin lyophilisé spray Posologie poussin dès l âge d 1 j 1 dose 0 5 ml animal OOI 3 sem après vac DOI 6 sem après vac Temps d attente 0 j flacon 10 x 5000 doses R Sérotype Massachusetts D274 D207 NOBILIS IB MA 5 Intervet Notice via AFMPS virus att de la bronchite infectieuse Ma 5 min 10exp 3 log EID50 dose vaccin lyophilisé méthode de vaporisation inas intra oculaire et eau de boisson Posologie poule 1 dose animal nébulisation voie oculo nasale dès l âge d 1 j eau de boisson âge 14 j Induit aussi une protection partielle contre le sérotype D274 OOI 3 sem DOI 6 sem Temps d attente 0 j flacon 10 x 1000 doses 10 x 2500 doses 10 x 5000 doses 1 x 10 000 doses R POULVAC IB PRIMER Pfizer A H Notice via AFMPS virus att de la bronchite infectieuse souche Massachusetts H 120 min 10exp 3 EID50 dose souche D274 clone min 10exp 3 EID50 dose vaccin lyophilisé spray Posologie poule de chair âge 1 j 1 2 dose poule pondeuse ou reprod âge 1 j ou 4 sem 1 2 dose âge 1 j ou 1 dose âge 1 j âge 15 16 sem 2e vac avec vac inact OOI 21 j DOI 16 sem Temps d attente 0 j flacon 10 x 5000 doses R Sérotype 4 91 GALLIVAC IB 88 Merial Notice via AFMPS virus att de la bronchite infectieuse CR88121 min 4 log10 DIO50 dose vaccin lyophilisé pour nébulisation Posologie poussin âge 14 j 1 dose animal OOI 3 sem après vac DOI min 5 sem après vac Temps d attente 0 j flacon 2000 doses R NOBILIS IB 4 91 Intervet Notice via EMA virus att de la bronchite infectieuse 4 91 min 3 6 log10 EID50 dose vaccin lyophilisé méthode de pulvérisation instill oculo nasale eau de boisson Posologie Primovac 1 dose animal poulet de chair âge 1 j pulvérisation ou instillation âge 7 j eau de boisson futures pondeuses et reproductrices âge 3 sem pulvérisation instillation ou eau de boisson Revac 1 dose 6 sem OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 10 x 1000 ou 10 x 5000 doses R Vaccins combinés maladie de Newcastle bronchite infectieuse NOBILIS IB MULTI ND Intervet Notice via AFMPS virus inact de la bronchite infectieuse M41 min 5 5 log2 VN U dose D274 min 4 log2 VN U dose virus inact de la maladie de Newcastle clone 30 min 50 PD50 dose adjuv eau dans l huile vaccin injectable sc im Posologie poule pondeuse reprod âge 14 18 sem 0 5 ml animal min 3 sem avant la ponte Ce vac est administré min 4 sem après une vac avec un vaccin BI viv Att OOI 4 sem après vac DOI 1 période de ponte Viande 0 j flacon 1000 doses 500 ml R i Vaccins combinés maladie de Newcastle Egg drop syndrome NOBILIS ND EDS Intervet Notice via AFMPS virus inact de la maladie de Newcastle souche Clone 30 min 50 PD50 dose virus inact du Egg Drop Syndrome souche BC14 min 6 5 log2 U HI dose adjuv eau dans l huile vaccin injectable im sc Posologie poule pondeuse reprod âge 16 20 sem 1 dose 0 5 ml animal 4 sem min avant la ponte Il est indispensable de prévac avec un vac ND att OOI non déterminé DOI 1 période de ponte Viande 0 j Oeuf 0 j flacon 12 x 1000 doses 500 ml R i Vaccins combinés maladie de Newcastle Egg drop syndrome rhinotrachéite aviaire bronchite infectieuse NOBILIS RT IBmulti ND EDS Intervet Notice via HMA par dose 0 5 ml antigènes inact du virus de la bronchite infectieuse souche M41 min 5 5 log exp2 VN U virus de la bronchite infectieuse souche 249g min 4 log exp2 VN U virus de la rhinotrachéite aviaire souche But1 8544 min 9 5 log exp2 U Elisa virus Egg Drop Syndrome 76 souche BC14 min 6 5 log exp2 U HI virus de la maladie de Newcastle souche Clone 30 50 PD50 Adjuv paraffine liquide vaccin injectable im Posologie poule reprod poule pondeuse âge 14 20 sem 0 5 ml animal ne pas admin pendant la ponte ni dans les 4 sem avant le début de la ponte OOI 4 sem après vac DOI 1 période de ponte Temps d attente 0 j flacon 500 ml 1000 doses R Vaccins contre la maladie de Gumboro AVIPRO GUMBORO VAC Lohmann A H Notice via HMA virus att de la maladie de Gumboro Cu 1M min 2 log10 max 3 7 log10 EID50 dose vaccin lyophilisé dans l eau de boisson Posologie poulette de chair 1 dose animal imm mat basse âge 7 j imm mat élevée âge 14 j poule pondeuse ou reprod âge 3 4 sem 1 dose animal de préférence 2e vac après 3 7 j Les vaccins contre ND et BI peuvent être administrés simultanément Aucun autre vac ne sera administré dans les 14 j avant et après l admin de ce vac OOI 3 sem DOI min 14 sem après 2e vac Temps d attente 0 j flacon 10 x 1000 10 x 5000 ou 10 x 10

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FAVOOOL1AL2a.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccination contre les maladies bactériennes et antiparasitaires chez la volaille
    Vaccins contre Mycoplasma gallisepticum Vaccins Vaccins contre la coccidiose HIPRACOX Hipra Lab Notice via AFMPS Eimeria acervulina souche 003 300 390 oocystes dose Eimeria maxima souche 013 200 260 oocystes dose Eimeria mitis souche 006 300 390 oocystes dose Eimeria praecox souche 007 300 390 oocystes dose Eimeria tenella souche 004 250 325 oocystes dose vaccin po par pulvérisation Posologie poulet de chair âge 1 j 1 dose 0 007 ml animal OOI 14 j après vac DOI min 28 j Temps d attente 0 j flacon 1000 doses 20 ml de colorant ou 5000 doses 100 ml de colorant R PARACOX Intervet Notice via AFMPS E acervulina HP 500 oocystes dose 0 1 ml E brunetti HP 100 oocystes dose E maxima CP 200 oocystes dose E maxima MFP 100 oocystes dose E mitis 1000 oocystes dose E necatrix HP 500 oocystes dose E praecox HP 100 oocystes dose E tenella HP 500 oocystes dose vaccin po dans l eau de boisson Posologie poussin âge 5 9 j 1 dose 0 1 ml OOI 10 j DOI min 36 sem si élevés sur une litière Temps d attente 0 j sachets 1000 doses 5000 doses R PARACOX 5 Intervet Notice via HMA E acervulina HP 500 650 oocystes dose E maxima CP 200 260 oocystes dose E maxima MFP 100 130 oocystes dose E mitis HP 1000 1300 oocystes dose E tenella HP 500 650 oocystes dose vaccin po avec l alimentation ou en spray poussin 1 j dans l eau de boisson poussin 3 j Posologie poussin âge 1 3 j 1 dose animal OOI 14 j DOI 40 j Temps d attente 0 j flacon 5 x 1000 doses 4 ml 5 x 5000 doses 20 ml R Vaccins contre Salmonella AVIPRO SALMONELLA DUO Lohmann A H Notice via AFMPS Salmonella enteritidis souche Sm24 Rif12 Ssq att min 1 x 10exp 6 x 108 KVE Salmonella typhimurium souche Nal2 Rif9 Rtt att min 1 x 10exp 6 x 108 KVE vaccin lyophilisé po avec l eau de boisson Posologie poule âge 1 j 1 dose animal 2e dose à 6 8 sem 3e dose à 16 sem min 3 sem avant la ponte canard âge 1 j 1 dose animal OOI 15 j DOI âge 68 sem S enteritidis âge 62 sem S typhimurium canard OOI 22 j DOI 43 j Viande et abats 21 j Oeuf 21 j flacon 10 x 2000 doses R AVIPRO SALMONELLA VAC E Lohmann A H Notice via HMA Salmonella enteritidis souche Sm24 Rif12 Ssq att min 1 x 10exp 8 kve vaccin lyophilisé po dans l eau de boisson Posologie poule pondeuse et reprod 1 dose dès l âge de 1 j 2e dose à 6 8 sem 3e dose à 16 18 sem min 3 sem avant la ponte OOI dans les 14 j après la 1e vac DOI jusqu à l âge de 52 sem Viande 21 j Ne pas administrer aux poules pondeuses ou dans les 3

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FAVOOOL1BL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccination contre les maladies virales chez les pigeons & les canaris
    les canaris Pigeons Vaccination contre la maladie de Newcastle Canaris Vaccination contre la variole Voir aussi Tableau récapitulatif des vaccins pour pigeons Vaccins contre les maladies bactériennes chez les pigeons Vaccins antiviraux pour les pigeons Vaccins contre la maladie de Newcastle Paramyxovirose La vaccination de pigeons qui participent à des concours et expositions est obligatoire AR du 28 11 1994 Le schéma recommandé est le suivant Vaccination de début d année avant la saison des concours tous les pigeons de plus de 5 semaines y compris les pigeons adultes vaccinés l année précédente sont vaccinés avec un vaccin inactivé en émulsion aqueuse ou huileuse Vaccination durant la saison des concours tous les pigeons nés durant la période des concours seront vaccinés dès l âge de 5 semaines avec un vaccin inactivé en émulsion aqueuse ou huileuse Il est essentiel que la quantité de vaccin injectée soit correcte L injection doit être pratiquée par voie sous cutanée dans la région du cou l aiguille étant introduite parallèlement à la colonne cervicale en direction du dos et pas trop près de la nuque COLUMBA Pharmagal Bio Notice via AFMPS paramyxovirus type 1 columbae inact souche 988M ca min 5 8 log2 max 12 3 log2 HI vaccin injectable sc Posologie Co âge 4 sem 2 x 1 dose 0 3 ml à 21 28 j d intervalle Revac 1 dose an min 21 j avant début de saison des vols et concours OOI 14 j après dernière vac DOI 1 an Temps d attente 0 j flacon 30 ml 100 doses R i NOBILIS PARAMYXO P201 Intervet Notice via HMA paramyxovirus 1 du pigeon inact PPMV 1 souche antigène P201 min 6 8 et max 10 2 log2 U HI dose 0 25 ml adjuv paraffine liquide vaccin injectable sc Posologie pigeon

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FSEOOOL1AL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive

  • Vaccins contre les maladies bactériennes chez les pigeons
    surrénales Thyroïde Hypercorticisme Cushing Insuline Antihistaminiques Douleur et inflammation Analgésiques et antipyrétriques Analgésiques opioïdes AINS Hormones cortico surrénales Antihistaminiques Système gastro intestinal Inhibiteur de la sécrétion gastrique Antiémétique Antispasmodiques digestifs Obésité Antidiarrhéiques contenant des agents anti infectieux Métabolisme Réhydratants Minéraux et vitamines Système locomoteur Système respiratoire Système cardio vasculaire Insuffisance cardiaque Vasodilatateurs périphériques et cérébraux Diurétiques Bêta bloquants Système urogénital Système nerveux central et périphérique Anesthésiques généraux injectables Anesthésiques volatils Euthanasie Anesthésiques locaux Neuroleptiques Benzodiazépines Myorelaxants Hypnotiques sédatifs et anxiolytiques Antidépresseurs Antiépileptiques Antidote Médicaments pour la peau Usage externe Dermatologique Ophtalmologique Otique Intra utérin Intramammaire Immunologie Vaccins Vaccins antirabiques Sérums et immunoglobines Immunomodulateurs Immunocastration Médicaments antitumoraux Recherche de textes Recherche de spécialités Temps d attente LMR Système de la cascade Notices Vaccins contre les maladies bactériennes chez les pigeons Voir aussi Tableau récapitulatif des vaccins pour pigeons et canaris Vaccins contre les maladies virales chez les pigeons Vaccins contre la Salmonellose Paratyphose En milieu contaminé la vaccination des pigeons avec un vaccin inactivé peut s avérer efficace afin de limiter la mortalité Le schéma de vaccination recommandé est le suivant Primovaccination injecter une dose de vaccin 0 2 ml par voie sous cutanée dans la région du cou à deux reprises à 3 semaines d intervalle La première dose de vaccin est administrée de préférence à l âge de 6 semaines Rappels de vaccination tous les 6 mois COLOMBOVAC PARATYPHUS Pfizer A H Notice via HMA Salmonella typhimurium Copenhagen 5 x 10exp 7 UFP dose adjuv carbomère 934P vaccin injectable sc Posologie Primovac pigeon âge 6 sem 1 dose 0 2 ml 2e dose après 3 sem Revac tous les 6 m OOI DOI pas d info Temps d attente 0 j flacon 50 doses 10 ml R CBIP projet vétérinaire skip to page content links on this page site

    Original URL path: http://www.cbip-vet.be/fr/texts/FSEOOOL1BL2o.php (2012-06-12)
    Open archived version from archive