archive-be.com » BE » B » BIRA-IASB.BE

Total: 377

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Impact plantes sur le climat | IASB
    l Institut royal d Aéronomie Spatiale de Belgique et de l Université de Liège Gembloux Agro Bio Tech mesurent les émissions des composés organiques provenant des arbres et des cultures depuis plusieurs années en utilisant des techniques de spectrométrie de masse et de micrométéorologie de haute performance Un ensemble unique de données de mesure a été construit en effectuant des mesures au dessus de la canopée d une forêt mixte

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-03-17-plantes-climat.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive


  • Volcan indonésien en éruption | IASB
    ciel indonésien Sur Java plusieurs aéroports ont été fermés et des routes aériennes reliant l Australie à Singapour ainsi qu à d autres destinations ont été affectées Grâce au service SACS Support to Aviation Control Service récemment développé à l Institut royal d Aéronomie Spatiale de Belgique IASB les chercheurs belges ont été très actifs assurant un suivi continu de la dispersion du panache de cendres volcaniques sur base de données satellitaires nous dit Nicolas Theys IASB responsable du projet La première alerte a été donnée par le système SACS quelques heures seulement après le début de l éruption et ces informations ont été directement utilisées par le Volcanic Ash Advisory Centre Centre d avis sur les cendres d origines volcaniques de Darwin en Australie couvrant cette région du monde Le service SACS est un projet de l agence spatiale européenne ESA également soutenu par la Commission Européenne l EUMETSAT et la NASA Ses utilisateurs clés sont les VAACS Volcanic Ash Advisory Centers et les pilotes de grandes lignes aériennes Conçu dans le cadre d une coopération internationale rassemblant l IASB l ULB le KNMI la DLR le FMI et le NILU le service SACS offre un système unique de

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-02-21-volcan-kelut.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Contribution de la météorologie spatiale au lancement de Gaia | IASB
    3D les plus grandes et les plus précises de la galaxie Le Bureau de la météo spatiale à Uccle aide l ESA avec les prévisions les plus récentes pour le lancement Gaia doit déterminer les positions les distances et les vitesses de plus d un milliard d étoiles avec une grande précision à l aide des deux télescopes à bord Détails du projet Gaia Gaia Observatoire Royal de Belgique Gaia ESA Science Technology ESA Gaia Scientific Community Lancement En plus de la météo classique la météo spatiale doit être idéale pour un bon lancement La météo spatiale est influencée par le Soleil qui est actuellement dans un maximum de son cycle C est la raison pour laquelle l ESA a demandé au SSCC SSA Space Weather Coordination Centre le bureau de la météo spatiale à Uccle de l aider à faire les prévisions les plus récentes pour le lancement Le centre fait partie du programme SSA de l ESA Le SSA Space weather Coordination Centre SSCC est le centre névralgique européen pour la météorologie spatiale Il est situé sur le Pôle Espace à Bruxelles et est le premier centre européen d assistance dans le domaine de la météo spatiale Les

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2013-12-19-sscc-gaia.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • 30 ans de la mission historique, Spacelab-1
    adapte à l intérieur de la soute et des plateformes directement exposées à l espace sur lesquelles on peut réaliser des observations scientifiques Pendant 10 jours la navette a accompli 166 orbites autour de la Terre et plus de 70 expériences scientifiques ont été menées dans des domaines aussi variés que l astronomie la physique solaire la physique des plasmas spatiaux l observation de la Terre les sciences des matériaux les technologies et sciences de la vie Parmi ces expériences on en trouvait quatre du plateau d Uccle trois de l Institut d Aéronomie Spatiale de Belgique IASB et une de l Institut Royal Météorologique IRM Expériences du plateau d Uccle à bord de Spacelab 1 L expérience Solar Constant Radiometer SOLCON a été conçue pour mesurer la valeur absolue de la constante solaire avec une grande précision c est à dire la quantité d énergie solaire totale arrivant au sommet de l atmosphère et déterminant le bilan radiatif de la Terre Après trente ans de mesures spatiales à partir de différents instruments la Belgique a pu déterminer avec succès une nouvelle valeur de la constante solaire de 1363 W m² Le spectromètre GRILLE mesurait les absorptions de l atmosphère dans l infrarouge Il fonctionnait pendant les occultations solaires lever et coucher de soleil en orbite Il déterminait la distribution verticale d une grande variété de constituants en trace y compris l ozone principalement dans l atmosphère moyenne 15 100 km d altitude L expérience Solar Spectrum Irradiance Monitor SOLSPEC mesurait l éclairement spectral solaire entre 170 nm et 3200 nm avec une grande précision afin de déterminer la valeur absolue de l éclairement spectral solaire qui induit les réactions chimiques dans l atmosphère y compris la formation de la couche d ozone stratosphérique L expérience Atmospheric H and D

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2013-11-28-spacelab-1.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Interactions entre la plasmasphère et les ceintures de Van Allen
    découverte à la fin des années 50 Une nouvelle contribution sur les liens entre ces deux régions a été faite par une équipe de physiciens dirigée par Fabien Darrouzet de l IASB Le plasmasphère et les ceintures de radiations composent les régions les plus secrètes de la magnétosphère Image credit NASA Goddard Aaron Kaase Leur étude publiée dans le Journal of Geophysical Research repose sur des données issues des satellites Cluster orbitant autour de la Terre depuis 2000 C est la première fois que ces relations sont analysées à l aide de données mesurées à bord d un seul satellite En effet Fabien Darrouzet explique que des données complémentaires très précises pourraient être recueillies au même moment et au même endroit à l aide de trois instruments différents sur un seul satellite de la mission Cluster Illustration des satellites Cluster Credits ESA La présence des ceintures de radiations est un facteur clé pour la conception de tous les engins spatiaux en orbite terrestre basse mais elles présentent également un risque naturel pour les astronautes commente Philippe Escoubet responsable scientifique du projet Cluster à l ESA La prévision de la dynamique des ceintures est l un de nos objectifs premiers mais cela n est réalisable que par la compréhension de la physique sous jacente Les positions relatives de la limite extérieure de la plasmasphère de la Terre la plasmapause en bleu et des ceintures de Van Allen en rouge changent en fonction des conditions géomagnétiques Images Copyright ESA C Carreau Les positions relatives de la limite extérieure de la plasmasphère de la Terre la plasmapause en bleu et des ceintures de Van Allen en rouge changent en fonction des conditions géomagnétiques Images Copyright ESA C Carreau Cette étude récente est un nouveau jalon pour la recherche du groupe de physique spatiale

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2013-09-18-plasmasphere-vanallen.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Journée internationale de l’ozone 2013
    détruisent l ozone et d après les projections de modèles climatiques la couche d ozone devrait être totalement guérie vers 2050 En attendant le trou d ozone continue à apparaitre en Antarctique chaque année pendant le printemps local Son évolution est rigoureusement suivie par l Organisation Météorologique Mondiale OMM institution de l ONU en charge de la surveillance de l atmosphère Chaque année entre août et novembre le Secrétariat de l OMM publie des bulletins d information sur la situation de la couche d ozone au dessus de l Antarctique Ces bulletins utilisent des observations prises à partir du sol et de satellites Cette année ils exploitent aussi les données délivrées chaque jour par le modèle BASCOE qui a été développé à l Institut d Aéronomie Spatiale de Belgique Page de couverture du Bulletin de l ozone Antarctique publié par l OMM le 23 août 2013 montrant les concentrations d acide nitrique calculées par le modèle BASCOE L acide nitrique est l un des gaz responsables du trou dans la couche d ozone BASCOE est un programme ambitieux de modélisation qui permet une analyse intégrée de différentes observations ainsi que la prévision du temps chimique Le système d assimilation de données combine les résultats d un modèle de la chimie stratosphérique avec les observations prises par satellite BASCOE est à présent un service opérationnel intégré au programme européen Copernicus Les résultats sont mis à jour automatiquement sur le site http www copernicus stratosphere eu Situation actuelle du trou d ozone et nouvelles projections pour l avenir Comme chaque année le trou d ozone a réapparu au dessus de l Antarctique pendant le mois d aout Cette année il est de grande taille depuis le 9 septembre il a dépassé une superficie de 21 million km2 et est déjà plus grand

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2013-09-16-journee-ozone.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Images portes ouvertes 2013 | BIRA-IASB
    IASB Qu est ce que l aéronomie Organisation Projets Offres d emploi Nouvelles Presse Visite Planétarium Images portes ouvertes Samedi 25 mai 2013 Dimanche 26 mai Astronauts Astronauten Credits NASA Infraroodfoto s Images infrarouges Sfeerbeelden Ambiance Waterraketten bouwen Atelier Fusée

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/opendoors/saturday/2013-05-25-samedi.php (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Lancement satellite PROBA-V| BIRA-IASB
    rapidité avec laquelle les résultats peuvent être obtenus ouvre la porte aux applications de météorologie spatiale pour lesquelles la connaissance de l état des radiations spatiales à un moment donné est essentielle à la détermination des conditions qui prévaudront dans les heures les jours ou les semaines suivantes Le principe de cet appareil résulte d échanges fructueux entre scientifiques de l IASB et de l UCL L équipe de Physique Spatiale de l IASB développe des modèles de vent solaire et des ceintures de radiations sur base d observations faites par des détecteurs à bord de satellites De leur côté les équipes du Centre des radiations spatiales et de l UCL conçoivent et utilisent de tels détecteurs pour diverses disciplines de recherche Dès lors ces équipes ont décidé de mettre en commun leur expertise et leurs ressources pour concevoir construire et mettre en œuvre cet EPT dont le développement a commencé voici plus de quinze ans L électronique embarquée imaginée à l UCL est particulièrement originale puisqu elle rassemble à la fois l enregistrement des données brutes mais aussi leur traitement en ligne pour fournir des résultats directement exploitables transmis au sol à chaque passage du satellite au dessus de la station de Redu La conception mécanique de l EPT a été réalisée par l équipe d ingénieurs de l IASB avec des exigences scientifiques très strictes tout en réduisant au maximum la taille de l instrument Le défi était de concevoir un instrument capable de faire des mesures scientifiques de haut vol d une part sans que la dimension globale et la masse ne soient pas beaucoup plus élevées qu un instrument de surveillance des rayonnements comme les moniteurs actuellement à bord de nombreux vaisseaux spatiaux d autre part C est la filiale belge de la firme privée Qinetiq

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2013-04-30-ept-lancement.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive