archive-be.com » BE » B » BIRA-IASB.BE

Total: 377

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le nanosatellite PICASSO évalué positivement | BIRA-IASB
    demonstration CubeSats Mesurant à peine 32x10x10 cm ce CubeSat embarque un imageur multi spectral miniaturisé VISION pour le sondage atmosphérique au limbe en utilisant le soleil comme source lumineuse un instrument muni de quatre sondes de Langmuir à balayage SLP pour échantillonner in situ la densité électronique de l espace environnant Les 23 et 24 Avril 2015 la mission PICASSO a été revue par l ESA lors du Preliminary Design Review PDR au Centre de recherche et de technologie spatiale européenne ESTEC Ainsi les deux instruments VISION et SLP et la plate forme ont été positivement évalués au cours d une séance très intense de questions réponses avec des experts venant de différents domaines techniques et scientifiques Réussir cette revue démontre que la conception du satellite répond à toutes les exigences du système avec un risque acceptable et en respectant les contraintes de coûts et de calendrier Il établit également la base pour procéder à la conception détaillée Ce PDR a également montré que les options de conception appropriées avaient été sélectionnées que les interfaces avaient été identifiées et que les méthodes de vérification avaient été décrites Le PDR a été déclaré réussi avec actions Une fois ces actions accomplies

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2015-05-12-conception-picasso.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive


  • 2015: Année Internationale de la Lumière | BIRA-IASB
    comme les vagues sur l eau les ondes de lumière diffèrent en amplitude et en longueur longueur d onde La longueur d onde et l amplitude des ondes électromagnétiques nom scientifique de la lumière en déterminent l intensité et la couleur Le prisme réfracte la lumière du Soleil A chaque longueur d onde correspond un trajet op que bien déterminé Notre oeil ne perçoit qu une partie du spectre lumineux correspondant aux couleurs de l arc en ciel du rouge au violet Au delà du domaine visible on trouve L ultraviolet longueurs d onde plus courtes que la lumière visible L infrarouge longueurs d ondes plus longues que la lumière visible La lumière du Soleil et des étoiles nous apparaît blanche mais elle est en fait composée d un large spectre de longueurs d onde C est pourquoi quand le Soleil éclaire une averse les gouttes d eau en décomposant la lumière comme un prisme créent un arc en ciel La façon dont nous percevons notre environnement dépend des couleurs présentes dans la lumière mais aussi de la façon dont celles ci sont affectées par les objets Un T shirt rouge absorbe par exemple surtout le vert et le bleu

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/lumiere/ondes-spectre.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • 2015: Année Internationale de la Lumière | BIRA-IASB
    par l instrument en un spectre dont on peut mesurer séparément l intensité de chaque longueur d onde La mesure de l intensité des différentes couleurs permet ainsi de retrouver la signature des différents composés atmosphériques Chaque gaz de l atmosphère absorbe des couleurs bien spécifiques Le code barre qui en résulte dans le spectre permet de retrouver de quel type de gaz il s agit Le satellite fournit ainsi

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/lumiere/observer-gaz.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Origine des aurores | IASB
    IMAGE de la NASA Cette découverte est publiée dans la prestigieuse revue Science ce 19 décembre 2014 Les aurores des émissions lumineuses dans le ciel nocturne sont la manifestation la plus visible des effets du Soleil sur la Terre Pourtant de nombreux aspects de ce spectacle magnifique sont encore mal compris Ces émissions spectaculaires apparaissent normalement dans l ovale auroral une région située à des latitudes comprises entre 65 et 70 degrés dans les hémisphères sud et nord encerclant ainsi la calotte polaire Mais lorsque le champ magnétique interplanétaire est dirigé vers le nord les aurores peuvent se produire à bien plus haute latitude Un type particulier d aurores à haute latitude est connu sous le nom d aurore thêta car elle ressemble vu d en haut à la lettre grecque thêta un ovale traversé par une ligne en son centre Alors que la création des émissions dans l ovale auroral est relativement bien comprise l origine des aurores thêta restait énigmatique depuis les premières observations satellitaires du phénomène dans les années 1980 Grâce au travail combiné des satellites Cluster de l ESA et IMAGE de la NASA ce type particulier d aurores à très haute latitude vient d être

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-12-19-aurores.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Rosetta La Belgique à bord | IASB
    participé à la construction d une des expériences sur Rosetta Les scientifiques attendent impatiemment les premiers résultats Image credits ESA Dans les mois qui viennent nous espérons apprendre comment une comète se comporte et de quoi elle se compose Ceci peut nous fournir des indications sur la formation de notre système solaire Les comètes et l IASB Une comète est un corps céleste qui orbite autour du Soleil Elle a typiquement quelques kilomètres de diamètre Une comète est souvent décrite comme une boule de neige sale qui se compose de glaces et de poussières Près du Soleil cette boule de neige se réchauffe et du gaz et des poussières se libèrent ce qui crée une atmosphère L interaction de cette atmosphère avec le Soleil produit la queue cométaire typique Les scientifiques de l IASB s intéressent surtout à l atmosphère cométaire C est pourquoi l IASB a participé sous la coordination de l Université de Berne Suisse et d autres partenaires internationaux à la construction de l instrument ROSINA Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis avec lequel on mesure la composition de l atmosphère cométaire Les processus qui jouent un rôle dans cette atmosphère cométaire nous intéressent car ils sont aussi importants pour la compréhension de la haute atmosphère terrestre Les premières images de la comète Depuis fin 2014 la caméra à bord de Rosetta transmet des images de la comète Ces images deviennent de plus en plus détaillées en s approchant de la comète Ces images étaient étonnantes La comète semble avoir une forme très particulière En plus on a déjà pu voir l atmosphère cométaire raréfiée Surface de la comète le 29 07 2014 à 1950 km de distance Atmosphère cométaire le 25 07 2014 à 3150 km de distance ESA Rosetta MPS OSIRIS Team MPS

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-08-04-rosetta-comete-belgique.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Venus Express plongeon | IASB
    dans l atmosphère lors de ses approches au plus près de la planète Le 15 mai 2014 les opérations scientifiques se sont terminées et l altitude de l engin spatial a été autorisée à baisser naturellement de par l effet de la gravité lequel a surfé entre 131 et 135 km au dessus de la surface Quelques mises à feu des propulseurs ont été nécessaires pour faire descendre la sonde à des altitudes encore plus basses atteignant 129 1 km au périapse le 12 juillet Les effets de friction sur l engin spatial dus à l atmosphère ont été mesurés ce qui nous renseignera sur les variations à l échelle locale et globale de la densité de l atmosphère En effet cette friction supplémentaire exercée par l atmosphère plus dense à basse altitude a réduit la période orbitale de l engin spatial de plus d une heure Les forces subies par le satellite à des altitudes différentes équivalent à une différence de densité atmosphérique d environ un facteur mille entre 165 km 10 11 kg m 3 et 130 km 10 8 kg m 3 entraînant une augmentation significative des contraintes sur l engin spatial En effet l engin a

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-06-17-venus-express-plongeon.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Activités organisées 50e anniversaire | IASB
    à une altitude de plus de 200 km Venus Express va manœuvrer dans la haute atmosphère de Vénus pour effectuer des expériences d ingénierie afin de mieux comprendre sa structure La densité atmosphérique est l une des mesures que la mission vise à observer ce qui sera très utile pour de futures missions vers Vénus L engin spatial va ensuite rejoindre son orbite afin de poursuivre la mission Cette manœuvre durera deux mois et a débuté le 18 mai 2014 Vénus n a pas de champ magnétique interne et subi directement l influence du vent solaire et des éjections de masse coronale CME Par conséquent l activité solaire influe fortement sur l atmosphère de Vénus En raison de sa position actuelle la planète subi actuellement un jet lag de plusieurs jours Pour cette raison les prévisionnistes utilisent des images passées du Soleil observées le jour qui correspond depuis le point de vue de la Terre Bulletin de météo spatiale Le SSCC Centre de coordination SSA pour la météo spatiale est le point central pour aider les utilisateurs du programme Space Situational Awareness SSA de l ESA Situé dans les locaux du Pôle Espace à Bruxelles ses activités augmentent progressivement au fur et à mesure que les services en ligne augmentent et que les utilisateurs interagissent de plus en plus avec lui Pour cette campagne extraordinaire de Vénus Express un bulletin de météo spatiale adapté est fourni quotidiennement par le SSCC à l équipe chargée des opérations de Vénus Express Deux types de risques liés à la météo spatiale sont suivis 1 Les particules énergétiques qui introduisent des erreurs dans les mémoires embarquées et provoquent un rayonnement de fond sur les instruments visant les étoiles 2 La variation de la densité atmosphérique à une altitude de freinage aérodynamique en raison du

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-06-06-venus-express-aerobraking.html (2016-04-27)
    Open archived version from archive

  • Groupe de travail Espace du Sénat | IASB
    domaine de la recherche en aéronomie L année anniversaire a été officiellement lancée ce lundi lors d une réunion du Groupe de travail Espace du Sénat Programme Mot d accueil par Dominique Tilmans Sénatrice Présidente du Groupe de Travail Espace du Sénat et introduction par Philippe Courard Secrétaire d Etat à la Politique Scientifique Innovation in EO science application and services Mark Doherty ESA ESRIN potx 65MB The motor of

    Original URL path: http://www.bira-iasb.be/fr/nouvelles-presse/2014-03-24-senate-espace.htm (2016-04-27)
    Open archived version from archive