archive-be.com » BE » B » BELGOLOGIE.BE

Total: 485

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Yosette et son Téléphone - La Faculté Universitaire de Belgologie
    de lui affirmer votre supériorité hiérarchique et c est bien légitime Fière de vous après avoir fait la file à l Apple Store du Louvre pendant dix huit heures vous débarquez fièrement à la maison et posez sournoisement votre nouveau téléphone intelligent sur la table histoire de toiser votre gamin Celui ci ayant repéré votre manège ne relève même pas la tête et vous décroche péniblement un jour pa Ouais avouez que ce n est pas gagné Vous ne tenez plus et entamez vous même le dialogue T as vu fiston mon nouveau téléphone Oauis et alors C est le denier iPhone avec Yosette IOS 7 T es sûr Oauis j ai un pote qui l a et qui l a et il l a jailbreaké et puis moi ch préfère le Galaxy Jaill break C est un peu comme Jail house rock d Elvis Presley mais version Street dance Là sans le savoir vous qui vouliez faire un peu d humour vous venez de vous faire ridiculiser au plus haut point Vous qui n étiez pas bien haut dans l échelle d estime de votre ado vous venez dégringoler de façon vertigineuse De moins vingt vous tombez à moins quatre vingt Sachez pour vous donner une comparaison et vous faire comprendre l ampleur des dégâts que sur cette même échelle chez votre petit dernier Bob Lenon est à quatre vingt neuf et vous encore à quarante mais ça ne saurait durer lui aussi approche de l adolescence Vous êtes bien mal parti et vous vous rappelez avec mélancolie le temps où vous montriez à votre paternel comment régler son magnétoscope Vous ressentez à présent le grand moment de solitude qu il devait éprouver Mais rassurez vous dans trente ans ce sera son tour Lui aussi se remémorera le jailbreak

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=249&debut_articles_rubrique=20 (2016-05-01)
    Open archived version from archive


  • Yosette et son Téléphone - La Faculté Universitaire de Belgologie
    c est bien légitime Fière de vous après avoir fait la file à l Apple Store du Louvre pendant dix huit heures vous débarquez fièrement à la maison et posez sournoisement votre nouveau téléphone intelligent sur la table histoire de toiser votre gamin Celui ci ayant repéré votre manège ne relève même pas la tête et vous décroche péniblement un jour pa Ouais avouez que ce n est pas gagné Vous ne tenez plus et entamez vous même le dialogue T as vu fiston mon nouveau téléphone Oauis et alors C est le denier iPhone avec Yosette IOS 7 T es sûr Oauis j ai un pote qui l a et qui l a et il l a jailbreaké et puis moi ch préfère le Galaxy Jaill break C est un peu comme Jail house rock d Elvis Presley mais version Street dance Là sans le savoir vous qui vouliez faire un peu d humour vous venez de vous faire ridiculiser au plus haut point Vous qui n étiez pas bien haut dans l échelle d estime de votre ado vous venez dégringoler de façon vertigineuse De moins vingt vous tombez à moins quatre vingt Sachez pour vous donner une comparaison et vous faire comprendre l ampleur des dégâts que sur cette même échelle chez votre petit dernier Bob Lenon est à quatre vingt neuf et vous encore à quarante mais ça ne saurait durer lui aussi approche de l adolescence Vous êtes bien mal parti et vous vous rappelez avec mélancolie le temps où vous montriez à votre paternel comment régler son magnétoscope Vous ressentez à présent le grand moment de solitude qu il devait éprouver Mais rassurez vous dans trente ans ce sera son tour Lui aussi se remémorera le jailbreak de son iPhone iOS 7 et comprendra

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=249&debut_articles_rubrique=25 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Yosette et son Téléphone - La Faculté Universitaire de Belgologie
    vue à votre ado histoire de lui affirmer votre supériorité hiérarchique et c est bien légitime Fière de vous après avoir fait la file à l Apple Store du Louvre pendant dix huit heures vous débarquez fièrement à la maison et posez sournoisement votre nouveau téléphone intelligent sur la table histoire de toiser votre gamin Celui ci ayant repéré votre manège ne relève même pas la tête et vous décroche péniblement un jour pa Ouais avouez que ce n est pas gagné Vous ne tenez plus et entamez vous même le dialogue T as vu fiston mon nouveau téléphone Oauis et alors C est le denier iPhone avec Yosette IOS 7 T es sûr Oauis j ai un pote qui l a et qui l a et il l a jailbreaké et puis moi ch préfère le Galaxy Jaill break C est un peu comme Jail house rock d Elvis Presley mais version Street dance Là sans le savoir vous qui vouliez faire un peu d humour vous venez de vous faire ridiculiser au plus haut point Vous qui n étiez pas bien haut dans l échelle d estime de votre ado vous venez dégringoler de façon vertigineuse De moins vingt vous tombez à moins quatre vingt Sachez pour vous donner une comparaison et vous faire comprendre l ampleur des dégâts que sur cette même échelle chez votre petit dernier Bob Lenon est à quatre vingt neuf et vous encore à quarante mais ça ne saurait durer lui aussi approche de l adolescence Vous êtes bien mal parti et vous vous rappelez avec mélancolie le temps où vous montriez à votre paternel comment régler son magnétoscope Vous ressentez à présent le grand moment de solitude qu il devait éprouver Mais rassurez vous dans trente ans ce sera son tour Lui

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=249&debut_articles_rubrique=30 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Pour la première fois de ma vie, je suis allé à la capitale. - La Faculté Universitaire de Belgologie
    et je remarque une autre fille encore plus jolie que la précédente A peine me suis je demandé comment une telle créature pouvait se prénommer que la voix dans les haut parleurs me dévoila son prénom Stéphanie Mais la machine se trompa de peu et corrigea instantanément Stephania J étais stupéfait Ce tram pouvait aussi lire dans mes pensées La jolie demoiselle voyant le tram prendre la mauvaise direction se leva et accouru aussitôt vers la sortie Dans l étourderie du moment elle oublia son parapluie que je me suis empressé de ramasser afin de le lui remettre et surtout il faut l avouer faire sa connaissance Mal m en pris au moment où je voulais descendre pour suivre cette gazelle emporté par la foule je me suis retrouvé debout au milieu du tram Il y avait un homme l air patibulaire qui me fixait droit dans les yeux Je crus qu il allait me battre tant son regard était perçant Je me suis dit Qui est il ce gars pour me toiser de la sorte et à ma grande surprise la voix du tram me répondit Feider Espérant amadouer ce mastodonte je lui dis tout en voulant lui serrer la main Enchanté monsieur Feider Mais celui ci me grommela quelque chose dans une langue inconnue que je n avais jusque là entendue qu à la télévision au moment où celle ci interrogeait des membres de la NVA Le temps passait et heureusement mon bourreau descendit à l arrêt suivant J étais soulagé et je pus m assoir à nouveau sur une de ces somptueuses banquettes de similicuire Tandis que nous remontions la chaussée bercé par le roulis de cet engin fabuleux un homme s installa juste devant moi Je le reconnus immédiatement mais j avais oublié son nom L homme me fit signe voulant lui rendre le salut je fis Bonjour monsieur euh j avais un trou de mémoire mais la douce voix qui venait du ciel vint à ma rescousse et me dit Janson Oui bonjour monsieur Janson L homme éclata de rire et moi j avais un peu honte de m être fait gruger de la sorte par une boîte électronique sans âme Enfin je me suis souvenu que c était le Professeur Van Trouvé de notre belle faculté La conversation s engageait je lui fis part de mon étonnement quant aux performances techniques extraordinaires de ce transport hors du commun Celui ci se mit à rire de plus belle et me demanda Où descendez vous J avais encore une fois oublié nom de l arrêt où je devais descendre quand la machine m est à nouveau venue en aide en me soufflant Ma campagne et puis ajouta quelque chose dans cette langue que je ne comprenais toujours pas J étais méfiant mais constatant qu elle ne s était pas trompée cette fois j interpellai mon auditeur Vous voyez le tram a répondu Je descends bien à Ma campagne C est surprenant n est ce pas Mais

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=248&debut_articles_rubrique=5 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Pour la première fois de ma vie, je suis allé à la capitale. - La Faculté Universitaire de Belgologie
    redémarre et je remarque une autre fille encore plus jolie que la précédente A peine me suis je demandé comment une telle créature pouvait se prénommer que la voix dans les haut parleurs me dévoila son prénom Stéphanie Mais la machine se trompa de peu et corrigea instantanément Stephania J étais stupéfait Ce tram pouvait aussi lire dans mes pensées La jolie demoiselle voyant le tram prendre la mauvaise direction se leva et accouru aussitôt vers la sortie Dans l étourderie du moment elle oublia son parapluie que je me suis empressé de ramasser afin de le lui remettre et surtout il faut l avouer faire sa connaissance Mal m en pris au moment où je voulais descendre pour suivre cette gazelle emporté par la foule je me suis retrouvé debout au milieu du tram Il y avait un homme l air patibulaire qui me fixait droit dans les yeux Je crus qu il allait me battre tant son regard était perçant Je me suis dit Qui est il ce gars pour me toiser de la sorte et à ma grande surprise la voix du tram me répondit Feider Espérant amadouer ce mastodonte je lui dis tout en voulant lui serrer la main Enchanté monsieur Feider Mais celui ci me grommela quelque chose dans une langue inconnue que je n avais jusque là entendue qu à la télévision au moment où celle ci interrogeait des membres de la NVA Le temps passait et heureusement mon bourreau descendit à l arrêt suivant J étais soulagé et je pus m assoir à nouveau sur une de ces somptueuses banquettes de similicuire Tandis que nous remontions la chaussée bercé par le roulis de cet engin fabuleux un homme s installa juste devant moi Je le reconnus immédiatement mais j avais oublié son nom L homme me fit signe voulant lui rendre le salut je fis Bonjour monsieur euh j avais un trou de mémoire mais la douce voix qui venait du ciel vint à ma rescousse et me dit Janson Oui bonjour monsieur Janson L homme éclata de rire et moi j avais un peu honte de m être fait gruger de la sorte par une boîte électronique sans âme Enfin je me suis souvenu que c était le Professeur Van Trouvé de notre belle faculté La conversation s engageait je lui fis part de mon étonnement quant aux performances techniques extraordinaires de ce transport hors du commun Celui ci se mit à rire de plus belle et me demanda Où descendez vous J avais encore une fois oublié nom de l arrêt où je devais descendre quand la machine m est à nouveau venue en aide en me soufflant Ma campagne et puis ajouta quelque chose dans cette langue que je ne comprenais toujours pas J étais méfiant mais constatant qu elle ne s était pas trompée cette fois j interpellai mon auditeur Vous voyez le tram a répondu Je descends bien à Ma campagne C est surprenant n est ce pas

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=248&debut_articles_rubrique=10 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Pour la première fois de ma vie, je suis allé à la capitale. - La Faculté Universitaire de Belgologie
    le tramway redémarre et je remarque une autre fille encore plus jolie que la précédente A peine me suis je demandé comment une telle créature pouvait se prénommer que la voix dans les haut parleurs me dévoila son prénom Stéphanie Mais la machine se trompa de peu et corrigea instantanément Stephania J étais stupéfait Ce tram pouvait aussi lire dans mes pensées La jolie demoiselle voyant le tram prendre la mauvaise direction se leva et accouru aussitôt vers la sortie Dans l étourderie du moment elle oublia son parapluie que je me suis empressé de ramasser afin de le lui remettre et surtout il faut l avouer faire sa connaissance Mal m en pris au moment où je voulais descendre pour suivre cette gazelle emporté par la foule je me suis retrouvé debout au milieu du tram Il y avait un homme l air patibulaire qui me fixait droit dans les yeux Je crus qu il allait me battre tant son regard était perçant Je me suis dit Qui est il ce gars pour me toiser de la sorte et à ma grande surprise la voix du tram me répondit Feider Espérant amadouer ce mastodonte je lui dis tout en voulant lui serrer la main Enchanté monsieur Feider Mais celui ci me grommela quelque chose dans une langue inconnue que je n avais jusque là entendue qu à la télévision au moment où celle ci interrogeait des membres de la NVA Le temps passait et heureusement mon bourreau descendit à l arrêt suivant J étais soulagé et je pus m assoir à nouveau sur une de ces somptueuses banquettes de similicuire Tandis que nous remontions la chaussée bercé par le roulis de cet engin fabuleux un homme s installa juste devant moi Je le reconnus immédiatement mais j avais oublié son nom L homme me fit signe voulant lui rendre le salut je fis Bonjour monsieur euh j avais un trou de mémoire mais la douce voix qui venait du ciel vint à ma rescousse et me dit Janson Oui bonjour monsieur Janson L homme éclata de rire et moi j avais un peu honte de m être fait gruger de la sorte par une boîte électronique sans âme Enfin je me suis souvenu que c était le Professeur Van Trouvé de notre belle faculté La conversation s engageait je lui fis part de mon étonnement quant aux performances techniques extraordinaires de ce transport hors du commun Celui ci se mit à rire de plus belle et me demanda Où descendez vous J avais encore une fois oublié nom de l arrêt où je devais descendre quand la machine m est à nouveau venue en aide en me soufflant Ma campagne et puis ajouta quelque chose dans cette langue que je ne comprenais toujours pas J étais méfiant mais constatant qu elle ne s était pas trompée cette fois j interpellai mon auditeur Vous voyez le tram a répondu Je descends bien à Ma campagne C est surprenant n est

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=248&debut_articles_rubrique=15 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Pour la première fois de ma vie, je suis allé à la capitale. - La Faculté Universitaire de Belgologie
    je remarque une autre fille encore plus jolie que la précédente A peine me suis je demandé comment une telle créature pouvait se prénommer que la voix dans les haut parleurs me dévoila son prénom Stéphanie Mais la machine se trompa de peu et corrigea instantanément Stephania J étais stupéfait Ce tram pouvait aussi lire dans mes pensées La jolie demoiselle voyant le tram prendre la mauvaise direction se leva et accouru aussitôt vers la sortie Dans l étourderie du moment elle oublia son parapluie que je me suis empressé de ramasser afin de le lui remettre et surtout il faut l avouer faire sa connaissance Mal m en pris au moment où je voulais descendre pour suivre cette gazelle emporté par la foule je me suis retrouvé debout au milieu du tram Il y avait un homme l air patibulaire qui me fixait droit dans les yeux Je crus qu il allait me battre tant son regard était perçant Je me suis dit Qui est il ce gars pour me toiser de la sorte et à ma grande surprise la voix du tram me répondit Feider Espérant amadouer ce mastodonte je lui dis tout en voulant lui serrer la main Enchanté monsieur Feider Mais celui ci me grommela quelque chose dans une langue inconnue que je n avais jusque là entendue qu à la télévision au moment où celle ci interrogeait des membres de la NVA Le temps passait et heureusement mon bourreau descendit à l arrêt suivant J étais soulagé et je pus m assoir à nouveau sur une de ces somptueuses banquettes de similicuire Tandis que nous remontions la chaussée bercé par le roulis de cet engin fabuleux un homme s installa juste devant moi Je le reconnus immédiatement mais j avais oublié son nom L homme me fit signe voulant lui rendre le salut je fis Bonjour monsieur euh j avais un trou de mémoire mais la douce voix qui venait du ciel vint à ma rescousse et me dit Janson Oui bonjour monsieur Janson L homme éclata de rire et moi j avais un peu honte de m être fait gruger de la sorte par une boîte électronique sans âme Enfin je me suis souvenu que c était le Professeur Van Trouvé de notre belle faculté La conversation s engageait je lui fis part de mon étonnement quant aux performances techniques extraordinaires de ce transport hors du commun Celui ci se mit à rire de plus belle et me demanda Où descendez vous J avais encore une fois oublié nom de l arrêt où je devais descendre quand la machine m est à nouveau venue en aide en me soufflant Ma campagne et puis ajouta quelque chose dans cette langue que je ne comprenais toujours pas J étais méfiant mais constatant qu elle ne s était pas trompée cette fois j interpellai mon auditeur Vous voyez le tram a répondu Je descends bien à Ma campagne C est surprenant n est ce pas Mais mon

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=248&debut_articles_rubrique=20 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Pour la première fois de ma vie, je suis allé à la capitale. - La Faculté Universitaire de Belgologie
    tramway redémarre et je remarque une autre fille encore plus jolie que la précédente A peine me suis je demandé comment une telle créature pouvait se prénommer que la voix dans les haut parleurs me dévoila son prénom Stéphanie Mais la machine se trompa de peu et corrigea instantanément Stephania J étais stupéfait Ce tram pouvait aussi lire dans mes pensées La jolie demoiselle voyant le tram prendre la mauvaise direction se leva et accouru aussitôt vers la sortie Dans l étourderie du moment elle oublia son parapluie que je me suis empressé de ramasser afin de le lui remettre et surtout il faut l avouer faire sa connaissance Mal m en pris au moment où je voulais descendre pour suivre cette gazelle emporté par la foule je me suis retrouvé debout au milieu du tram Il y avait un homme l air patibulaire qui me fixait droit dans les yeux Je crus qu il allait me battre tant son regard était perçant Je me suis dit Qui est il ce gars pour me toiser de la sorte et à ma grande surprise la voix du tram me répondit Feider Espérant amadouer ce mastodonte je lui dis tout en voulant lui serrer la main Enchanté monsieur Feider Mais celui ci me grommela quelque chose dans une langue inconnue que je n avais jusque là entendue qu à la télévision au moment où celle ci interrogeait des membres de la NVA Le temps passait et heureusement mon bourreau descendit à l arrêt suivant J étais soulagé et je pus m assoir à nouveau sur une de ces somptueuses banquettes de similicuire Tandis que nous remontions la chaussée bercé par le roulis de cet engin fabuleux un homme s installa juste devant moi Je le reconnus immédiatement mais j avais oublié son nom L homme me fit signe voulant lui rendre le salut je fis Bonjour monsieur euh j avais un trou de mémoire mais la douce voix qui venait du ciel vint à ma rescousse et me dit Janson Oui bonjour monsieur Janson L homme éclata de rire et moi j avais un peu honte de m être fait gruger de la sorte par une boîte électronique sans âme Enfin je me suis souvenu que c était le Professeur Van Trouvé de notre belle faculté La conversation s engageait je lui fis part de mon étonnement quant aux performances techniques extraordinaires de ce transport hors du commun Celui ci se mit à rire de plus belle et me demanda Où descendez vous J avais encore une fois oublié nom de l arrêt où je devais descendre quand la machine m est à nouveau venue en aide en me soufflant Ma campagne et puis ajouta quelque chose dans cette langue que je ne comprenais toujours pas J étais méfiant mais constatant qu elle ne s était pas trompée cette fois j interpellai mon auditeur Vous voyez le tram a répondu Je descends bien à Ma campagne C est surprenant n est ce

    Original URL path: http://belgologie.be/spip.php?page=article&id_article=248&debut_articles_rubrique=25 (2016-05-01)
    Open archived version from archive